Résultats : Cloud et Big Data profitent à Red Hat

Comme porté par un marché du Cloud et de l’infrastructure où Linux et l’Open Source occupent une place de choix, Red Hat publie un troisième trimestre sous le signe de la croissance

Comme porté par un marché du Cloud et de l’infrastructure où Linux et l’Open Source occupent une place de choix, Red Hat publie un troisième trimestre sous le signe de la croissance. Sur la période, la firme de Raleigh est parvenue à faire progresser ses revenus de 15% en un an, à 456 millions de dollars. S’inscrivant bien dans la tendance que connait le groupe depuis 11 trimestres consécutifs, à savoir la croissance. « Les tendances liées au Cloud Computing et au Big Data ont fait progresser la demande en technologies Open Source », commente  Jim Whitehurst, le président et CEO du groupe dans un communiqué.

Sans surprise, la croissance provient des souscriptions aux logiciels du groupe, en hausse de 15% en un an. Le CA de cette activité cœur de métier s’établit à 395 millions de dollars. Celui généré par les offres de formation et de services, s’ils pèsent moins lourd dans le CA, progressent également passant de 53,7 M$ à 61,2 M$ le trimestre dernier.

Sur la période, les souscriptions aux produits liés au « développement d’applications et autres technologies émergentes » ont compté pour 45 % du CA total. Cela comprend notamment toute la pile Middleware du groupe (Jboss). Les offres de Red Hat liées à l’infrastructure pèse 11% du CA du groupe ; 14% pour la formation et les services.

Malgré ces bons chiffres, les bénéfices net reculent de presque 8% pour s’établir à 48 M$. Enfin, c’est au sein la zone Amériques que 62% des commandes ont été passées au troisième trimestre, 25% en EMEA, et 13% dans la zone Asie-Pacifique.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close