Cet article fait partie de notre guide: Guide Windows 10 : Tout sur le vrai successeur de Windows 7

Avec Windows 10, Microsoft veut aller bien au-delà du PC

Windows vient de présenter certaines nouveautés qui doivent accompagner la sortie de son OS client unifié. L’occasion de renouveler l’idée d’un poste client.

Microsoft vient de présenter Windows 10 et les nouveautés qui doivent en faire un OS unifié véritablement cross-palteforme. L’occasion pour Microsoft de renouveler l’idée du poste client.

L’ambition de Microsoft est connue depuis de longs mois : faire de Windows 10 un système d’exploitation pour les postes clients, qu’il s’agisse de PC traditionnels, de modèles deux-en-un faisant tablette, ou de simples tablettes et même de smartphones. Mieux : Windows 10 doit introduire le concept d’applications universelles fonctionnant sur tous les appareils.

Windows 10 Menu Démarrer

A l’automne dernier, Jim Alkove, directeur général de la sécurité chez Microsoft, mettait quant à lui en avant les fonctions réservées au monde de l’entreprise dans un billet de blog.

« Windows 10 est conçu avec les clients professionnels à l’esprit. Nous avons intégré en masse ce que les entreprises souhaitent, directement dans le cœur de ce produit : inclure des fonctions de sécurité de classe entreprise, de protection d’identité et d’informations, réduire la complexité et proposer une meilleure expérience pour les usages modernes en entreprise », écrivait-il alors.

Une nouvelle approche du collaboratif

 

Et justement, pour les professionnels, Microsoft vient de présenter Surface Hub, un grand écran tactile – deux versions, 55 et 84 pouces – qui vise les réunions de groupes de travail. Au programme : tableaux blancs interactifs, vidéoconférence en s’appuyant sur Skype, partager et modification de contenus à plusieurs « à partir d’un ordinateur portable, d’une tablette, ou d’un téléphone ». Et ce tant pour les personnes présentes sur site que pour les autres collaborateurs.

 

En outre, Microsoft entend proposer aux développeurs de mettre à profit Windows 10 et ses API pour construire des applications en réalité augmentée.

L’éditeur a ainsi présenté HoloLens, un casque adapté à ces applications. Ses projections virtuelles dans le champ de vision de l’utilisateur rappellent celles des Google Glass. Il doit être possible d’interagir avec elles aussi bien à la souris qu’avec la voix ou des gestes. Forte originalité : l’HoloLens doit pouvoir fonctionner de manière autonome, sans téléphone mobile ni smartphone ni encore PC fournissant les données et assurant le traitement des interactions.

Retour aux sources, ou presque et une migration gratuite depuis Windows 7 et 8

Au premier coup d’œil, Windows 10 semble faire la synthèse entre les évolutions des interfaces graphiques de l’OS de Redmond de ces dernières années, et les habitudes installées par les versions antérieures à Windows 8.

Au programme, donc, menu démarrer et barre des tâches, mais tuiles également (cf. capture d'écran ci-dessus), intégration de l’assistant vocal Cortana et nouveau navigateur Web, baptisé pour l’heure Spartan.

Spartan dont l’un des apports les plus visibles est la possibilité d’annoter directement à l’écran les pages Web consultées.

Microsoft semble avoir tiré la leçon des phases d’adoption laborieuses. Et cette fois-ci, il semble bien décidé à mettre tous les atouts de son côté : les utilisateurs de Windows 7 et 8 pourront migrer gratuitement vers Windows durant 1 an.

La structure tarifaire appliquée passé ce délai n’a pas été précisée.

Pour approfondir sur PC, portables et périphériques

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close