Avec Voltage Security, HP renforce son offre de protection des données

HP a décidé de racheter le spécialiste du chiffrement Voltage Security. Le groupe va ainsi renforcer son offre de protection des données et de sécurité en mode Cloud.

HP a décidé de racheter le spécialiste du chiffrement Voltage Security. Le groupe va ainsi renforcer son offre de protection des données et de sécurité en mode Cloud.

Voltage Security a été fondé en 2002 et a construit une gamme de produits de sécurité recouvrant chiffrement de données, protection de l’e-mail et des systèmes de paiement en ligne.

Les conditions de l’opération n’ont pas été précisées. Mais le dernier tour de table de Voltage Security a eu lieu en 2007 et lui a permis de lever 12 M$ auprès de Trident Capital.

Gartner : « HP est en retard dans les acquisitions en matière de sécurité et de Big Data »

« HP est en largement en retard dans les acquisitions en matière de sécurité et de Big Data », estime Neil McDonald, vice-président du cabinet Gartner. « Ce rachat est l’un des plus importants réalisés par HP depuis celui d’Autonomy en 2011 ».

L’acquisition d’Autonomy a été un désastre largement dénoncé. Un après avoir déboursé plus de 11 Md$ pour s’offrir l’éditeur britannique, HP a dû enregistrer une dépréciation d’actif de 9 Md$, évoquant d’importantes irrégularités comptables qui aurait permis de surévaluer l’entreprise.

Mais HP a racheté avec succès plusieurs spécialistes de la sécurité au fil des années, dont SPI Dynamics en 2007, 3Com (avec sa division TippingPoint) en 2009, ou encore Fortify et ArcSight, spécialiste du SIEM, en 2010.

HP prévoit d’intégrer Voltage à ses offres Atalla, qui recouvrent des services de sécurité en mode Cloud comparable à ceux proposés par Voltage. Présentée en juin dernier, la gamme de solutions Atalla est conçue pour aider les organisations à protéger leurs données sensibles grâce au chiffrement, en transit comme au repos, en local comme dans le Cloud. Elles s’articulent autour de HP Secure Encryption et HP Enterprise Secure Key Manager.

Plusieurs synergies avec Fortify et Autonomy

Neil McDonald relève que HP avait effectivement besoin d’améliorer ses offres de sécurité en mode Cloud. Mais il estime que Voltage peut également contribuer au renforcement d’autres offres de sécurité du groupe.

« Pour HP, il est tout à fait stratégique d’aborder la sécurité dans toutes ses dimensions alors que les données se déplacent hors du périmètre de l’entreprise et concernent désormais la sécurité des applications. HP dispose, avec Fortify, d’un actif robuste, auquel s’ajoute désormais Voltage ». Et Neil McDonald de trouver également des synergies avec Autonomy, au travers d’une intégration « pour offrir une gestion et une protection complète de l’information tout au long de son cycle de vie ».

 

Avec nos confrères de SearchSecurity.com (groupe TechTarget).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close