[Mise à jour ] A peine le rachat de 3Par digéré, HP remet le couvert avec ArcSight

Quelques jours après avoir raflé 3Par au nez et à la barbe de Dell, le très affamé HP se paye ArcSight pour 1,5 milliard de dollars, révèle le Wall Street Journal. Le groupe mise aujourd’hui sur ce spécialiste de la sécurité des réseaux pour compenser les marges trop faibles sur le marché des serveurs.

[Mise à jour 14h05 : HP a confirmé ce jour lundi 13 septembre le rachat de ArcSight]

Rien ne semble devoir stopper la frénésie d’achats d’HP. C’est une des conclusions que l’on pourrait tirer à la révélation, par nos confrères du Wall Street Journal, du rachat de ArcSight, un spécialiste de la sécurité des réseaux par le géant de l’IT. Citant des sources anonymes proches du dossier, le généralement très bien informé quotidien économique précisait ce week-end que la transaction devait être annoncée ce lundi 13 septembre. HP a confirmé les affirmations du quotidien économique en début d'après-midi, ce même jour, en précisant avoir trouvé un accord avec le spécialiste de la sécurité pour 43,5 $ par action (soit un total de 1,5 milliard de dollars)

HP mène une politique de rachat d’envergure depuis plusieurs mois s’efforçant de s’extraire de la commercialisation de serveurs d’entreprises - avec ses marges de plus en plus réduites. Si le feuilleton 3Par est encore dans tous les esprits - la bataille avec Dell pour le contrôle du spécialiste du stockage ayant été homérique -, HP a également, en août, jeté son dévolu sur Fortify, autre acteur de la sécurité (applicative cette fois). Auparavant, HP s’était payé Palm pour 1,2 milliard (mobilité)  et 3Com pour 2,7 milliards (réseaux). Soit un total proche de 8 milliards de dollars d'emplettes en quelques mois !

Cette fois-ci, le géant californien met la main sur le portefeuille technologique de ArcSight, dont le métier est de développer des solutions de sécurité pour les réseaux d’entreprise, comme la détection d’intrusion ou le contrôle de conformité, qu’il commercialise auprès de grands comptes. La société compte quelque 1 000 clients, notamment issus de la santé, des secteurs financier et public. En 2009, le groupe (plus de 500 employés) a réalisé un chiffre d’affaires de 181,4 millions de dollars pour un bénéfice net de 22,6 millions.

Les concurrents de HP aux aguets

Selon le Wall Street Journal, ArcSight, qui aurait annoncé sa mise en vente le mois dernier, serait devenue une cible de choix pour les gros du secteur, depuis qu’Intel a raflé McAfee pour 7,7 milliards de dollars en août. La société de Cupertino n’intéresserait ainsi pas uniquement HP. Toujours selon le quotidien américain, elle aurait aussi été contactée par les principaux concurrents du groupe comme IBM, Dell et Oracle. Une nouvelle guerre de tranchées pourrait donc avoir lieu, d'autant que HP ne s’est pas fait que des amis ces dernières semaines.

D’abord Dell, qui a dû finalement jeté l’éponge face aux surenchères permanentes de HP pour le contrôle de 3Par. Et, bien sûr, Oracle où l’arrivée de Mark Hurd, ex-Pdg de HP limogé suite à de mystérieux écarts de conduite, au poste de président a envenimé les relations entre les deux groupes, HP ayant ainsi intenté un procès contre son ancien dirigeant. Une réaction d’orgueil est dès lors envisageable.

Pour approfondir sur Editeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close