Stockage Flash : Kaminario va se désengager du matériel pour se concentrer sur le logiciel

Le fournisseur de baies de stockage d'origine israélienne va se désengager de la vente d'appliances pour se concentrer sur son offre logicielle. Les clients pourront continuer à acquérir la technologie sous forme d'appliance grâce à un partenariat noué avec Techdata qui assurera l'intégration en lieu et place de Kaminario.

À l’instar de ce qu’est en train d’effectuer Nutanix, Kaminario va se désengager de la vente de matériels pour se concentrer sur son système d’exploitation de stockage. Comme dans le cas de Nutanix, cette transformation sera largement sans conséquence pour les clients. 

Jusqu’alors, Kaminario s’approvisionnait lui-même en systèmes SuperMicro et en SSD et pilotait l’intégration de ces éléments matériels avec son système d’exploitation de stockage pour pouvoir livrer ses clients. Désormais, c’est le géant américain de la distribution TechData qui réalisera l’intégration du logiciel de Kaminario dans ses propres ateliers.

Au lieu de s’approvisionner chez Kaminario, les revendeurs de la société devront s’adresser à Techdata. L’opération devrait permettre à Kaminario de réduire ses coûts, mais surtout d’augmenter sa marge bénéficiaire (au prix toutefois d’une baisse de ses revenus). Elle permettra à la société de se positionner comme un éditeur de logiciel et non plus comme un assembleur, un changement de nature à rendre la firme plus attirante pour les investisseurs.

Comme l’a expliqué Joel Epstein, le directeur marketing de Kaminario, à nos confrères de SearchStorage.com, la propriété intellectuelle de Kaminario a toujours été logicielle. « Nous ne faisons pas de design matériel sur mesure. Jusqu’à présent, nous avons livré nos baies de stockage sous la forme d’appliances entièrement intégrées, mais nous passons à un modèle opérationnel exclusivement logiciel. Cette mesure nous positionne en vue d’une meilleure efficacité opérationnelle et financière, et nous répercuterons ces gains d’efficience sur nos clients », a déclaré M. Epstein.

Cloud Fabric : une offre logicielle pour les opérateurs cloud et fournisseurs SaaS

Le changement de stratégie coïncide avec la disponibilité de Kaminario Cloud Fabric, une offre de stockage qui inclut la dernière mouture du système d’exploitation de stockage de la firme, VisionOS, ainsi que l’accès aux outils de supervision et d’analyse Kaminario Clarity. Cloud Fabric est facturé à la capacité utilisée. Le logiciel devrait prochainement s’enrichir du support de Kaminario Flex. Cette nouvelle technologie permettra aux fournisseurs de services cloud ou fournisseurs SaaS (environ 85 % de la base installée de Kaminario) de composer à la volée des baies virtuelles NVMe à partir d’un pool de JBOD Flash et de contrôleurs banalisés.

Pour Kaminario, l’un des objectifs de sa transformation en éditeur est d’aussi d’élargir son support à d’autres serveurs que ceux proposés par Supermicro. Il s’agit là de lever le plus grand nombre d’obstacles possibles à l’adoption de sa technologie par les clients.

Il est à noter que le lancement de Cloud Fabric ne signifie pas l’arrêt de la commercialisation des baies traditionnelles K2 du constructeur qui continueront à être disponibles.

Pour approfondir sur Software Defined Storage

- ANNONCES GOOGLE

Close