100 Gigabit : Arista dévoile ses premiers commutateurs 32 ports à base de Trident 3

Arista a dévoilé hier ses deux premiers modèles de commutateurs à 100 Gigabit motorisés par la puce Trident 3 de Broadcom, les 7050CX3 et 7050SX3. La firme a aussi dévoilé un nouveau modèle à 64 ports 100G, à base d'ASIC Tomahawk 2. Sa CEO a également confirmé l'engagements d'Arista a supporter la désagrégation entre matériels et logiciels.

Arista Networks a annoncé hier une nouvelle famille de commutateurs 25/100G basés sur la dernière génération d’ASIC Broadcom. Les switches Arista 7050X3 et 7260X3 sont respectivement basés sur les puces StrataXGS Trident-3 (BCM56870) et StrataXGS TomaHawk 2 (BCM56970) et offrent un maximum de 32 et 64 ports 100Gigabit.

Selon Arista, chaque port 100G peut être physiquement éclaté en 4 ports 25G. L’actuelle version d’EOS sur le 7050X3 ne supporte pour l’instant que 64 ports 25G et il faudra attendre une future révision de l’OS, attendue dans les prochaines semaines, pour pleinement tirer parti de 128 ports 25G.

Le 7050X est disponible en deux versions, l’une (7050CX3-32S) avec 32 ports 100G QSFP et l’autre (7050SX3-48YC12) avec 48 ports 25G SFP+ et 12 ports 100G QSFP. Les deux modèles tirent parti des améliorations apportées par le Trident 3 comme un tampon de 32 Mo pour les paquets, ou une latence minimale de 800 ns.

Selon Arista, la consommation est de 4W par port 25G et de 7W par port 100G. Les nouveaux commutateurs incluent aussi des fonctions avancées de load balancing dynamique, de translation d’adresses (NAT) et de passerelle/routeur VXLAN. Mais là encore, ces capacités ne sont pas encore pleinement supportées par l’actuelle mouture d’EOS. Il faudra attendre encore quelques semaines et la prochaine révision de l’OS du constructeur pour voir pleinement supportées les capacités du Trident 3.

 Arista ne mentionne pas non plus le support du protocole d’overlay GENEVE, censé succéder à l’actuel VXLAN dans NSX-T, la version unifiée de la technologie de virtualisation réseau de VMware, et à NV-GRE dans les futures versions de Windows Server/Hyper-V.

GENEVE est un protocole développé conjointement par Microsoft, Red Hat et VMware, en conjonction avec plusieurs géants du réseau comme Arista, Huawei et avec le support de plusieurs fournisseurs d’ASIC, comme Barefoot, Broadcom, Cavium, Intel ou Innovium. Il est pleinement supporté par l’ASIC Trident 3 et le sera aussi dans le futur Tomahawk 3, qu’Arista devrait utiliser dans de prochains commutateurs 25/100/400 Gigabit dans le courant de l’année.

Arista devrait aussi prochainement tirer parti des capacités avancées de télémétrie du Trident 3, via sa technologie Latency Analyzer (LANZ). Mais là encore, il faudra attendre une révision de l’OS du constructeur.

Le 7260X3 est quant à lui positionné comme un commutateur dorsal (spine) complémentaire des 7050X3 (jouant le rôle de « feuilles » ou « Leaf ») dans une topologie Spine-Leaf. Ce commutateur 2U, basé sur une puce Tomahawk 2, supporte jusqu’à 64 ports 100 Gigabit et dispose d’un tampon mémoire de 42 Mo.

Les nouveaux commutateurs sont disponibles immédiatement et leurs prix débutent aux environs de 800 à 1000 $ par port 100G.

Support de la désagrégation réseau

Notons pour terminer que dans un billet de blog, Jayshree Ullal, la CEO d’Arista, a confirmé la disponibilité de l’OS d’Arista sur des commutateurs tiers. EOS est par exemple supporté sur les commutateurs OCP Wedge 100 de Facebook (qui sont en fait des équipements fabriqués par EdgeCore).

Il est également possible pour les grands clients disposant des compétences nécessaires de faire fonctionner des OS réseau tiers sur les commutateurs Arista. Sonic, l’OS réseau de Microsoft, fonctionne ainsi sur certains modèles de la marque. Arista confirme ainsi son support de la désagrégation réseau, un modèle auquel s’est aussi rallié Cisco cette semaine.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close