Gajus - Fotolia

Imperva passe dans le giron de Thoma Bravo

Le fonds d’investissement vient d’annoncer le rachat de ce spécialiste de la sécurité des applications Web. Ce dernier espère disposer ainsi de plus de « flexibilité » pour poursuivre sa stratégie à long terme.

Imperva s’apprête à rejoindre la bannière de Thoma Bravo. L’opération valorise l’équipementier, spécialiste de la protection des applications Web, à environ 2,1 Md$. Dans un communiqué de presse, il explique que cette sortie des marchés boursiers doit lui permettre de gagner en « flexibilité ». Chris Hylen, Pdg d’Imperva, souligne en substance qu’il s’agit d’avoir les mains plus libres pour « se concentrer sur la concrétisation de notre stratégie de long terme ». Et celle-ci pourrait bien s’appuyer au moins en partie sur des acquisitions.

Imperva en a déjà réalisé une récemment, avec Prevoty. Créée en 2013, cette jeune pousse s’appuyait sur un agent s’interposant au niveau du connecteur de base de données pour examiner les requêtes. Cet agent mettait à profit la théorie des langages, et en particulier LangSec, pour identifier les commandes malveillantes et, par exemple, déjouer les tentatives d’injection SQL.

Thoma Bravo dispose d’un portefeuille d’investissements en sécurité aujourd’hui assez riche avec Barracuda Networks, Centrify, LogRhythm tout récemment, McAfee, et SailPoint.

Et justement, si LogRhythm s’est laissé tenter par l’aventure Thoma Bravo, c’est pour pouvoir accélérer ses investissements. L’éditeur indiquait ainsi, début juin, espérer retirer de ce rachat les moyens de « soutenir [ses] projets opérationnels et de développement de produits ».

L’histoire de Barracuda Networks illustre cette approche : l’équipementier a rejoint le portefeuille du fonds d’investissement à l’automne 2017, avant de s’offrir quelques mois plus tard PhishLine, un spécialiste de la sensibilisation au hameçonnage.

De son côté, Bomgar a récemment quitté la galaxie Thoma Bravo au profit de celle de Francisco Partners. Avant cela, il avait profité des capacités d’investissement du fonds pour racheter Lieberman Software et Avecto. Profitant de son passage chez Francisco Partners, Bomgar a annoncé le rachat de BeyondTrust, dont il va au passage prendre le nom.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close