cutimage - Fotolia

Au cœur de VMware Horizon 7.6 : vGPU vMotion, QoS pour Blast Extreme

Les améliorations apportées à Horizon 7.6 recouvrent la migration de postes de travail virtuels, le protocole Blast Extreme, la redirection de la géolocalisation et l'audit du presse-papiers.

VMware vise à améliorer les fonctionnalités d'Horizon ainsi que l'expérience globale de l'utilisateur avec la sortie de sa version 7.6. Et cela passe par l’ouverture de vMotion aux processeurs graphiques virtualisés (vGPU), la gestion de la qualité de service (QoS) pour Blast Extreme, et de nouvelles capacités pour les objets de stratégies de groupe (GPO).

C’est peu après l’édition 2018 de VMworld, à Las Vegas, que VMware a lancé Horizon 7.6. Parallèlement, l’éditeur a publié User Environment Manager 9.5.

Prise en charge des vGPU Nvidia avec vMotion

Avec vSphere 6.7, les administrateurs peuvent suspendre et reprendre des machines virtuelles qui utilisent les vGPU de Nvidia pour les migrer entre hôtes. Toutefois, cela peut entraîner une interruption de la disponibilité des postes de travail durant la migration. Horizon 7.6 comble cette limite en supportant la migration en direct des machines virtuelles (VM) concernées. Cette fonctionnalité sera également disponible pour toutes les VM vSphere utilisant des GPU Nvidia avec la sortie de la première mise à jour vSphere 6.7, prévue d’ici la fin de l'automne.

Pour les postes de travail virtuels, la migration en direct est disponible avec Virtual Shared Graphics Acceleration et l'encodage/décodage vidéo logiciel. Mais cela n’offre pas aux utilisateurs les mêmes performances qu'avec un GPU ou vGPU dédié. L'utilisation d'un GPU ou d'un vGPU facilite grandement la tâche des administrateurs lors d’opérations de maintenance sur des hôtes et la migration des machines virtuelles, ou pour l’équilibrage de charge entre hôtes de la grappe.

La gestion de la qualité de service pour Blast Extreme

Horizon 7.6 apporte également la prise en charge de la qualité de service avec codes de services différenciés pour le protocole Blast Extreme. Ce protocole fonctionne à la couche 3 du réseau et permet aux administrateurs de lui accorder une priorité plus élevée au sein du trafic, si le réseau physique est configuré pour le supporter.

Les administrateurs peuvent accorder une priorité plus élevée au trafic provenant de l'agent Horizon 7.6, de la passerelle Blast Secure Gateway (BSG) et du client, mais pas des clients Windows, selon la documentation. La plupart des flux de trafic Blast Extreme partent du bureau virtuel – l'agent ou la BSG – vers le client ; c'est donc là que la gestion de la qualité de service joue le rôle le plus important. Cela peut fournir aux administrateurs un contrôle plus granulaire pour accorder une priorité améliorée aux postes de travail nécessitant une disponibilité prévisible de la bande passante.

Les paramètres de stratégie de groupe de Blast Extreme sont largement documentés par VMWare, et la lecture de ces références en vaut la peine.

Redirection de géolocalisation et audit du presse-papiers

Les administrateurs peuvent également utiliser les objets de stratégie de groupe (GPO) pour rediriger l'emplacement géographique des utilisateurs d'un client Windows vers un agent sur un bureau virtuel ou un hôte de session de bureau distant. Jusqu'à présent, les applications s’exécutant sur un poste de travail virtuel devaient se contenter de la localisation géographique du centre de calcul les hébergeant, au lieu de celle de l’utilisateur.

En outre, les GPO permettent désormais de configurer l’audit de ce qui est transféré via le presse-papiers de l'agent vers un client Windows.

Enfin, avec User Environment Manager 9.5, VMware propose une nouvelle fonctionnalité permettant de télécharger les modèles de configuration directement dans la console d’administration à partir d'un référentiel VMware : il y a là toute une liste de modèles de configuration disponibles pour de nombreuses applications courantes.

Bien sûr, l'ordinateur sur lequel s’exécute la console doit avoir accès à l'URL intégrée qui pointe vers les serveurs de VMware. Et il convient de s’authentifier sur son compte My VMware.

Outre l’éditeur, de nombreuses personnes ont partagé des fichiers de configuration à télécharger dans les communautés pour diverses applications. Cela permet aux administrateurs d'importer simplement ces modèles au lieu de les construire eux-mêmes.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close