VMware peaufine ses Horizon et Workspace One

L’éditeur a profité de l’étape européenne de sa grand messe annuelle pour lever le voile sur quelques nouveautés apportées à ses offres relatives à l’environnement de travail des utilisateurs finaux.

Sans surprise, VMware n’a pas manqué de profiter de l’étape espagnole de sa grand messe annuelle pour insister les nouveautés dévoilées fin août dernier, à l’occasion de VMworld. Mais il ne s’en est pas contenté.

Ainsi, la fonctionnalité Session Collaboration, introduite avec la version 7.4 d’Horizon, qui permet aux utilisateurs de partager des sessions avec leurs collègues, s’ouvre aux postes de travail Linux. En outre, le protocole de déport d’affichage Blast Extreme supporte désormais le codec vidéo H.265 HEVC. Horizon Cloud permet de son côté de superviser les déploiements Horizon 7 en local, mais également sur VMware Cloud sur AWS. L’automatisation des déploiements de ce type d’environnement hybride est d’ailleurs désormais en phase d’aperçu technique.

Au passage, VMware annonce la disponibilité commerciale d’Horizon 7 (VDI et RDSH, avec clones complets et instantanés) et d’App Volumes sur VMware Cloud sur AWS. Pour l’éditeur, avec cela, « Horizon 7 sur VMware Cloud sur AWS est désormais à parité avec Horizon 7 en local, à l’exception près de quelques fonctionnalités mineures dont le support n’est pas prévu ». Quant à Horizon Cloud sur Azure, il supporte désormais NSX, avec notamment ses capacités de micro-segmentation réseau.

Mais VMware ne s’est pas arrêté en si bon chemin ; il n’a pas oublié Workspace One. Après les efforts concédés pour l’administration des terminaux Windows 10, l’heure à la gestion des clients macOS, avec leur support pour les Sensors, permettant d’interroger la machine sur ses attributs système et ses composants logiciels.

A cela s’ajoute l’intégration du service Dell Provisioning pour la préconfiguration des terminaux en usine avant leur livraison directe aux utilisateurs finaux, ainsi que de nouvelles interfaces pour intégrer Workspace One Intelligence Automation Connector avec Slack et ServiceNow et aider à l’industrialisation des tâches d’administration de parcs.

Enfin, VMware a décidé d’intégrer Boxer, l’application de messagerie qu’il a rachetée à l’automne 2015, à l’écosystème Workspace One, en lui ajoutant au passage le support de G Suite. En fin d’année dernière, il l’avait déjà doté du support de Notes.  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close