Gajus - Fotolia

Navigateur Web : Microsoft s’apprête à renoncer à Edge

L’éditeur apparaît préparer un nouveau navigateur basé sur Chromium et, de fait, le moteur de rendu utilisé par Google dans Chrome, Blink. Un effort en faveur de la compatibilité, mais également un aveu d’échec.

Selon nos confrères de Windows Central, Microsoft est sur le point de mettre un terme à l’aventure de Edge, le navigateur Web introduit avec Windows 10. L’éditeur travaille ainsi à un nouveau navigateur animé par le moteur de rendu du projet Chromium, Blink. Il devrait constituer le nouveau navigateur par défaut du système d’exploitation client de Microsoft.

Les développeurs Web pourraient bien apprécier ce qui se traduira vers un pas supplémentaire en faveur de l’harmonisation des rendus entre navigateurs. Mais pour Microsoft, c’est d’abord un aveu d’échec.

Edge n’a clairement pas eu le succès espéré. Aujourd’hui encore, il doit se contenter d’une part de parc installé inférieure à celle de Firefox, à moins de 4 %. Il fait même moins bien qu’Internet Explorer qui, selon les chiffres de Net Marketshare, affichait pour moins de 12 % de part de parc installé au mois de novembre. Tout cela loin derrière Chrome qui caracole inlassablement en tête à plus de 61 %.

Le nouveau navigateur Web de Microsoft porte actuellement le nom de code Anaheim et devrait être rapidement dévoilé officiellement, voire d’ici la fin de la semaine, selon nos confrères de The Verge.

Le mois dernier, des contributions d’ingénieurs de Microsoft au code de Chromium ont été observées, signalant les efforts de l’éditeur en faveur de son adaptation à Windows 10 pour ARM. Qualcomm indiquait fin octobre travailler également à ces développements.

Approfondir

Participer à la conversation

1 commentaire

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

il est grand temps
Annuler

- ANNONCES GOOGLE

Close