Andrey Popov - stock.adobe.com

Adobe infuse Magento à l'IA et porte la e-boutique sur Azure

Adobe va continuer à participer au code open-source de la plateforme de e-commerce. Mais le support d'Azure et l'ajout de l'Intelligence Artificielle seront réservés à la version commerciale de Magento.

Adobe a mis à jour la version commerciale et celle open source de Magento, sa plate-forme de e-commerce. Adobe a ajouté le support d'Amazon Marketplace pour les deux versions. Mais une nouvelle intégration à Microsoft Azure et les recommandations de produits motorisées par l'intelligence artificielle ne seront  disponibles que dans la version commerciale de la plateforme.

Les deux versions sont numérotées 2.3.3.3 et représentent la première mise à jour majeure du code du logiciel depuis qu'Adobe a racheté la société Magento pour 1,68 milliard de dollars en 2018.

Adobe espère que ces nouveautés - ainsi que les outils de gestion de commandes déjà annoncés - attireront plus de grandes entreprises, et convaincront les clients mid-market qui utilisent Magento Open Source à passer à Magento Commerce.

Magento a forgé sa solide réputation de back-end principalement avec des e-boutiques B2C. Adobe entend s'attaquer, également, au marché du B2B, a fait savoir Peter Sheldon, directeur principal de la stratégie chez Magento. Plus de la moitié des nouveaux clients et prospects de Magento Commerce sont, de fait aujourd'hui, des entreprises B2B.

« Nous voyons [aussi] beaucoup de modèles hybrides qui cumulent à la fois un canal de vente directe B2C et un canal B2B », ajoute-t-il.

Le support d'Azur, une nouveauté importante

D'ici début 2020, Adobe prévoit le support du cloud d'Azure dans Magento Commerce 2.3.3.

Actuellement, les instances Magento fonctionnent exclusivement sur AWS. La prise en charge d'Azure est importante à plus d'un titre.

Premièrement, elle traduit une nouvelle fois le partenariat de longue date entre Microsoft et Adobe qui profite aux plates-formes CX des deux éditeurs.

Elle sera également clef pour séduire des acteurs de la distribution qui rechignent, de plus en plus, à se mettre dans les mains de la branche IT d'Amazon.

Pour les utilisateurs d'AWS, Adobe a néanmoins annoncé la prise en charge d'Amazon Marketplace pour les versions Commerce et Open Source de Magento. Cette intégration relie Magento à l'infrastructure de la boutique d'Amazon, ce qui simplifie des processus comme la migration de l'ensemble d'un catalogue d'une entreprise vers une boutique vitrine sur Amazon.

Sensei AI pour tous les clients de Magento Commerce

Adobe a également annoncé ses premières intégrations Sensei AI dans Magento Commerce.

Disponible en public preview, Sensei AI recommande des produits pendant que les clients achètent en ligne - une tactique également utilisée par Amazon. Le moteur d'Adobe peut être personnalisé avec des données d'inventaire et de chaîne d'approvisionnement pour ne présenter que les articles en stock ou livrables.

Magento Commerce
Parmi les nouveautés de Magento Commerce : Sensei AI personnalise les recommandations (page admin et e-boutique).

Le moteur de recommandation sera disponible pour tous les clients payants, qu'ils connectent Magento à Adobe Experience Cloud ou qu'ils l'utilisent avec des plates-formes CX concurrentes comme celle de Salesforce (issue du rachat de Demandware).

Adobe rassure sur l'avenir de Magento Open Source

Le code de Magento est, historiquement, open source. Il a été développé par une petite équipe, très active et efficace, qui gère le projet via une communauté. Cette communauté très dynamique a créé une documentation très fouillée et un code robuste, estime Jordan Jewell, analyste chez IDC. Lorsqu'Adobe a acquis Magento, certains observateurs ont supposé que l'éditeur allait abandonner cette version open source pour ne garder qu'une implémentation payante.

Ceux qui s'inquiétaient de cette hypothèse surveillaient avec attention la manière dont Adobe allait se comporter vis à vis de la communauté open source de Magento. La dernière version de la plateforme apporte un début de réponse positive.

Elle montre qu'Adobe a l'intention de continuer à la maintenir pendant encore un bon bout de temps, analyse Jordan Jewell. Continuer à organiser des événements utilisateurs comme Magento Live - partout dans le monde, comme en Europe où Adobe a fait ces annonces mardi - est également un signe rassurant adressé à la communauté open source.

En général, les éditeurs qui acquièrent des outils open source ne sont pas très enthousiastes à l'idée d'investir des fonds dans des versions gratuites et pour animer des communautés qu'ils ne maitrisent pas (ou moins que leur R&D).

« Soutenir une communauté open source ne génère pas directement de la valeur, c'est une stratégie indirecte », ajoute Jordan Jewell. « Cela amène certes les gens à utiliser votre produit, mais il est difficile de chiffrer cette valeur. [Résultat], assez peu d'entreprises cotées ont fait du bon boulot en participant à une communauté open source ».

A l'inverse, Adobe a une stratégie qui semble passer par cette version, estime l'analyste. L'éditeur va en effet tenter de convertir les utilisateurs de Magento Open Source en clients de Magento Commerce. Aujourd'hui, sept clients sur dix de Magento utilisent la version gratuite.

Le succès de la stratégie d'Adobe se verra dans la manière dont il va arriver à attirer les adeptes de l'open source. Dans le cas contraire, son échec se traduira par des migrations vers des plateformes open-source alternatives de e-commerce, comme Elastic Path et OpenCart, conclut Jordan Jewell.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close