Rawpixel.com - stock.adobe.com

Comment faire sa e-boutique ? Alternatives françaises ou open source

Les outils pour monter une e-boutique ne manquent pas. Y compris dans l’écosystème local où les options à taille humaine n’ont pas à rougir des offres des géants mondiaux.

À côté des géants du secteur de l’IT (Magento sous pavillon Adobe, Oracle, SAP avec Hybris, Demandware de Salesforce devenu Commerce Cloud, Big Commerce ou encore le canadien Shopify), et alors que Facebook et Salesforce essaient de simplifier la création de boutiques en ligne avec de nouvelles offres, il existe des solutions plus « locales » – certains diront « en cycle court » – pour créer sa boutique avec des outils issus de l’écosystème français et européen.

Suite de l'article ci-dessous

Au-delà d’une question de sensibilité qui consiste à soutenir ces initiatives, d’un point de vue très pragmatique il peut aussi être avantageux d’avoir un prestataire de taille plus modeste, avec qui il sera plus simple d’interagir. D’autant que les outils clef en main ne manquent pas dès qu’on les cherche. Citons en France, de manière non exhaustive :

Des solutions « sur mesure » peuvent également être développées et déployées par des prestataires spécialisés. Que ce soit en s’appuyant sur des bases open source (comme Magento dans sa version non managée par Adobe, Zen Cart, osCommerce, OpenCart ou donc, Prestashop). Ou que ce soit sur leurs propres outils faits maison comme Rentashop.

Dans cette optique de développement, il existe également une extension très populaire pour les utilisateurs de Wordpress (Woocommerce) et une version e-boutique de Drupal (Drupalcommerce) disponible en open source.

Ces CMS pourront avantageusement être déployés sur une infrastructure souveraine comme OVH, Scaleway (ex-online) ou Ikoula.

Au passage, le récent supermarché d’applications souveraines ouvert par OVH devrait s’enrichir dans les semaines qui viennent d’une rubrique « e-boutique » qui ira au-delà de l’option actuelle de Prestashop citée ci-dessus (qui exige quelques connaissances techniques).

Enfin, signalons pour les projets plus modestes (TPE ou commerçants indépendants), les Normands de 42Stores qui sont également une bonne option, particulièrement avec leur boutique dédiée au commerce alimentaire (Mon Petit Drive) à l’heure où les livraisons et le click&collect deviennent quasiment une norme.

Bref, il n’y a pas que Shopify dans l’IT.

Pour approfondir sur Applications métiers

- ANNONCES GOOGLE

Close