Snapdragon 865 : en attendant sa déclinaison pour ordinateur portable

Le nouveau système sur puce de Qualcomm pour terminaux mobiles s’appuie sur le processeur Kryo 585, embarquant notamment des cœurs ARM Cortex-A77. Un aperçu de ce que pourrait être le successeur du Snapdragon 8cx.

Il y a un an, Qualcomm présentait le système sur puce Snapdragon 8cx, revendiquant une conception et une optimisation « de haut en bas pour l’informatique ». Les premiers constructeurs intéressés se sont quelque peu fait attendre, mais Lenovo et Samsung ont successivement dévoilé leurs projets de PC connectés à haute autonomie sous Windows 10. Trop tard ? Peut-être un peu.

Car Qualcomm vient d’annoncer le système sur puce Snapdragon 865. Certes, il le destine aux terminaux mobiles plutôt qu’aux PC. Mais de la même manière que le Snapdragon 855 donnait un aperçu de ce qu’allait apporter le 8cx, le tout nouveau 865 laisse entrevoir de jolies avancées.

Le petit nouveau du fondeur s’appuie ainsi notamment sur des cœurs Cortex-A77 dévoilés par ARM au printemps, en lieu et place des Cortex-A76 des Snapdragon 855 et 8cx. Selon ARM, ce nouveau cœur doit offrir des performances 20 % supérieures à celles de son prédécesseur, à fréquence de fonctionnement et consommation électrique égales. Et justement, entre les cœurs des Snapdragon 855 et 865, il n’est pas question de changement de fréquences de fonctionnement. Qualcomm assure toutefois que son Kryo 585 offre des performances 25 % supérieures à celles du 485 embarqué dans le Snapdragon 855.

La puce graphique est loin d’être en reste et pourrait constituer la plus importante avancée. Pour son Snapdragon 8cx, le fondeur revendiquait un GPU deux fois plus performant que l’Adreno 630 du Snapdragon 850, contre seulement 20 % de mieux pour l’Adreno 640 du Snapdragon 855. Aujourd’hui, pour l’Adreno 650 du Snapdragon 865, il revendique 25 % de gains de performances par rapport à l’Adreno 640. De quoi laisser entrevoir de belles perspectives de progression pour le successeur de l’Adreno 680. Accessoirement, le Snapdragon 865 supporte jusqu’à 16 Go de mémoire vive LPDDR5 à 2 750 MHz, contre de la LPDDR4X à 2133 MHz pour son aîné. Et c’est sans compter avec les gains du coprocesseur Hexagon 698 sur le 690 du système sur puce Snapdragon 855.

Et bien sûr, le nouveau système sur puce de Qualcomm s’inscrit dans le cadre de l’offensive du fondeur en faveur des réseaux mobiles 5G, avec le modem X55, bien sûr rétrocompatible avec les réseaux de générations antérieures, mais capable d’offrir jusqu’à 7,5 Bbps en flux descendant, et 3 Gbps, en flux montant.

Pour approfondir sur PC, portables et périphériques

- ANNONCES GOOGLE

Close