Rawpixel.com - stock.adobe.com

Workspot veut accélérer le DaaS avec sa Cloud Desktop Fabric

Selon lui, sa nouvelle architecture de poste de travail virtuel en mode cloud doit offrir des performances renforcées en connectant les utilisateurs aux ressources cloud les plus proches d’eux.

Workspot, fournisseur de postes de travail virtualisés en mode service (DaaS), a lancé sa Cloud Desktop Fabric en janvier, assurant que l’architecture retenue doit permettre d’offrir aux utilisateurs finaux une meilleure expérience.

La Cloud Desktop Fabric s’appuie sur Azure pour fournir des bureaux Windows 10 aux utilisateurs dans le monde entier. Michele Borovac, directrice du marketing de Workspot, explique la manière dont l’approche retenue se veut différente : « un des défis que rencontrent les entreprises est que les architectures traditionnelles ont été pensées pour une unicité de lieu. Elles ont été conçues pour un centre de calcul sur site, avec un accès aux ressources à partir de cet environnement centralisé ».

Mais voilà, lorsqu'une entreprise a des employés répartis dans le monde entier, une infrastructure VDI classique peut rencontrer des problèmes de performance et d'évolutivité. En connectant les utilisateurs finaux à des ressources cloud régionales, elle estime que les entreprises devraient observer de meilleures performances : « en tant que plateforme SaaS capable de fonctionner dans n'importe quelle région Azure du monde, nous permettons aux entreprises de choisir le bon type de ressources de poste de travail pour un éventail spécifique d'utilisateurs dans la région la plus proche, et cela à partir d’une console unique.

Workspot ajoute à cela des outils analytiques. Son co-fondateur et PDG Amitabh Sinha explique vouloir là aider à l'identification rapide des problèmes de connexion et de performance ; un point clé pour les administrateurs : « les clients veulent pouvoir réduire le temps nécessaire pour détecter une défaillance et identifier sa portée. Ce que nous avons construit, c'est un moteur de collecte, d'analyse et de consolidation de données en temps réel. Nous collectons des données à partir du bureau virtuel, du terminal, des régions Azure, ou encore des passerelles ».

Et cette multiplication des points de collecte ne tient pas au hasard : Amitabh Sinha souligne que les problèmes peuvent avoir des origines très variées. Et de se souvenir d’un cas où Workspot a alerté une entreprise de services financiers d'un problème de connexion à 4 heures du matin. Cette entreprise a enquêté et a appris que son fournisseur d'accès à Internet avait modifié certains de ses paramètres.
Selon Amitabh Sinha, forte de cette découverte, l'entreprise a pu s'adapter avant que ses employés ne commencent à se connecter, à partir de 8 heures du matin.

Pour Mark Bowker, analyste principal chez ESG, Workspot se positionne pour concurrencer Citrix : « ils partent d’une base propre, tandis que Citrix doit encore mettre à jour et moderniser beaucoup de composants patrimonieux et embarquer ses clients dans ce mouvement ». Sans ce point de l’historique, Workspot peut donc tirer pleinement profit de la portée mondiale d'Azure pour résoudre les problèmes de performance des bureaux virtuels.

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close