Tierney - stock.adobe.com

BlackBerry consolide une offre d’espace de travail sécurisé

Le Canadien combine Cylance, Awingu, navigation, édition de documents hors ligne, et courrier électronique dans un ensemble sécurisé complet.

BlackBerry a récemment annoncé BlackBerry Digital Workplace, une nouvelle offre qui rassemble BlackBerry Desktop, Cylance et Awingu. Pour mémoire, BlackBerry Desktop, anciennement BlackBerry Access pour Windows et Mac, consiste en un navigateur Web et un client de messagerie électronique sécurisé et conteneurisé destiné à être utilisé sur des ordinateurs non administrés.
Good Technology, racheté par BlackBerry en 2015, a été l’un des premiers à proposer cela. Après la récente acquisition de Cylance et un partenariat avec Awingu, ce n’était qu’une question de temps avant que BlackBerry ne réunisse tout cela.

Suite de l'article ci-dessous

On retrouve là un concept qui a gagné en importance avec les systèmes d’administration d’applications mobiles (MAM). L’idée simple – au moins sur le papier : on prend un client de messagerie, un navigateur et d’autres applications, puis on enrobe le tout d’une couche de chiffrement, avec des contrôles de partage des données, une connectivité sécurisée, des capacités de nettoyage à distance, notamment. De quoi isoler les données d’entreprise du reste de ce qui se trouve sur le terminal de l’utilisateur.

BlackBerry Digital Workplace est un bundle de trois produits. On y trouve donc tout d’abord BlackBerry Desktop, ce conteneur chiffré et sécurisé, pour la navigation, le courrier électronique, les calendriers et les contacts. La connectivité sécurisée est assurée par BlackBerry UEM – qui gère le contrôle d’accès conditionnel en récupérant des données de Cylance et en analysant le comportement de l’utilisateur.

Basé sur Chromium, BlackBerry Desktop offre une expérience de navigation assez standard. Au cours de l’année dernière, BlackBerry lui a ajouté la prise en charge du courrier électronique hors ligne et de l’édition de documents (en s’appuyant sur SmartOffice, dans le cadre d’un accord OEM). Vient ensuite Cylance, qui est administré via sa propre console cloud.  Mais les installateurs de CylancePROTECT et de BlackBerry Desktop sont intégrés, de sorte qu’il n’y a qu’une seule chose à télécharger pour les utilisateurs. Les administrateurs peuvent définir des politiques, suivant que l’agent Cylance est présent ou pas, ou un autre outil de protection du poste de travail.

De son côté, Awingu apporte des capacités additionnelles d’agrégation de l’espace de travail, avec une interface de lancement d’applications Web et virtuelles. L’outil embarque ses propres capacités de conversation RDP en HTML5, plusieurs options d’authentification, de fédération, et même de SSO. Sans compter la prise en charge de Sharepoint, OneDrive, et l’accès aux serveurs de fichiers traditionnels. Awingu est présenté sous la forme d’un serveur virtuel que les clients peuvent déployer en mode cloud ou derrière leur pare-feu.

Le résultat final est une application unique qui permet d’accéder à ses données et applications d’entreprise, en profitant d’une authentification unique et d’une connectivité sécurisée, sans avoir à lancer une connexion VPN. Les utilisateurs disposent d’une interface familière pour la navigation, avec des icônes à côté de la barre d’adresse pour le courrier, le calendrier, les contacts, et la page Awingu, d’où ils peuvent accéder à tout le reste de leurs applications et données.

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close