pressmaster - stock.adobe.com

Workspace : Google présente ses « smart canvas »

Google continue de faire évoluer sa suite d’applications collaboratives et bureautiques, anciennement Google Suite, vers plus d’intégration entre les outils qui la composent.

Lors de sa conférence I/O, Google a dévoilé plusieurs « services » à pour rendre sa suite d’applications Workspace « plus souple et plus utile ».

Ces nouvelles fonctionnalités ont été présentées sous l’appellation générique de « smart canvas ».

Smart Canvas désigne des fonctionnalités déjà dévoilées – comme celles de la visioconférence de Meet (sous-titrage et la traduction en direct) – et de nouvelles – principalement pour Docs (traitement de texte) et Sheets (tableur).

Avec ces annonces, Google continue la refonte de sa suite pour mieux intégrer chaque application les unes dans les autres. Ce chantier avait entraîné le changement de nom de Google Suite – qui soulignait la diversité des outils – en Google Workspace – qui souligne leur articulation plus intime.

« Google Suite » soulignait la diversité des outils. « Workspace » souligne leur articulation plus intime.

Illustration de ce travail, Meet sera directement accessible dans Docs, Sheets et Slides à l’automne.

« Avec Smart Canvas, nous rassemblons le contenu et les interactions qui transforment le collaboratif en une expérience plus riche », confirme Javier Soltero, vice-président de Google Workspace, lors de la conférence I/O.

Smart Chips

Dans cette refonte, rien de révolutionnaire, mais des modifications par petites touches à commencer par les « Smart chips » (des « puces intelligentes ») pour recommander des réunions ou des documents avec le caractère @.

En passant le curseur sur le contenu tagué avec le @, des informations complémentaires s’afficheront sur ce contenu.

Smart Chip dans Google Workspace
Smart Chip dans Google Workspace (cliquer pour voir la fonctionnalité en action)

Ces « puces » sont disponibles dans Docs et arriveront dans Sheets dans les mois qui viennent.

Autre arrivée, des « modèles de tableau » (table template) sont conçus pour faciliter les suivis de projet et l’organisation de réunions.

Toujours dans Docs, un format supprime les limites d’une page pour la rendre plus « web » et pour s’adapter à l’affichage de n’importe quel appareil ou écran. Ce format est appelé « Pageless » par Google.

Google Sheet vers la gestion de projets

Plus significative, une nouvelle vue de Sheet transforme un fichier de tableur en une vue « chronologique ». Cette vue en fait un outil de gestion de projet et de campagne.

Vue Timeline dans Google Sheet
Vue Timeline dans Google Sheet (cliquer pour voir la fonctionnalité en action)

Encore dans Sheets, un assistant « intelligent » proposera des suggestions de formules en fonction des données et des tableaux. Ces suggestions « permettront à tous les utilisateurs, et pas seulement aux analystes, de tirer des enseignements (insights) de leurs données », avance Google.

Pas de révolution donc, mais une évolution continue et cohérente dans la lignée de la stratégie de Google dans le collaboratif et la bureautique.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

Close