BlackBerry s’offre un spécialiste des télécoms de crise

Le Canadien va racheter AtHoc, qui fournit une plateforme de gestion des communications électroniques en cas de situation critique majeure, qu’il s’agisse d’incident majeur pour la continuité des activités d’une entreprise, ou de sûreté civile.

Le Canadien s’apprête à racheter AtHoc, qui fournit une plateforme de gestion des communications électroniques en cas de situation critique majeure, qu’il s’agisse d’incident majeur pour la continuité des activités d’une entreprise, ou de sûreté civile.

La plateforme d’AtHoc permet par exemple de centraliser la diffusion – et le contrôle de la réception et des réponses – d’alertes à l’ensemble des personnels d’une organisation, de manière redondante et via de multiples canaux : e-mails, SMS, VoIP, réseaux sociaux, mais aussi haut-parleurs des locaux, radio, télévision, etc. AtHoc fournit notamment sa technologie aux ministères américains de la Défense et de l’Intérieur.

BlackBerry indique vouloir intégrer la plateforme d’AtHoc au sein de son offre de solutions pour entreprises, imaginant déjà de nouvelles applications, à commencer par l’intégration avec « BBM Meetings durant une alerte pour permettre des flux vidéo en temps réel ou la transmission de messages pour une collaboration en temps réel par les dirigeants et les décideurs ».

Dans un communiqué, John Chen, Pdg de BlackBerry, explique cette opération : selon lui, le Canadien « réalise des investissements stratégiques dans la sécurité, la confidentialité et l’Internet des objets. L’acquisition d’AtHoc va nous permettre de fournir une approche globale, de bout-en-bout, des communications ».

De fait, BlackBerry a profité de la RSA Conference, fin avril, pour accélérer son offensive sur l’Internet des objets, un virage pris en profitant de l’ouverture de la gestion de la mobilité d’entreprise à ce domaine. Et pour la confidentialité, le Canadien avait, l’an passé, racheté l’Allemand Secusmart, spécialiste du chiffrement des communications voix et données.

Les modalités du rachat d’AtHoc n’ont pas été communiquées.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close