JNT Visual - Fotolia

Scality s'allie avec Dell et lève 45 M$ additionnels

La firme franco-californienne, spécialiste du stockage logiciel pour le HPC et le cloud, a noué une alliance stratégique avec Dell et vient de lever 45 M$ pour accélérer sa croissance.

Scality confirme chaque jour un peu plus son émergence comme l’un des poids lourds des solutions de stockage de nouvelle génération. Un statut renforcé la semaine dernière par l’annonce d’une alliance stratégique avec Dell et aujourd’hui par l’annonce d’une levée de fonds additionnelle de 45 M$ auprès des investisseurs historiques de l’entreprise et du japonais Broadband Tower, qui assistera Scality dans son déploiement au pays du soleil levant.

Il est à noter – et c’est suffisamment rare pour être souligné – que 65% des salariés de Scality ont aussi participé à la dernière levée de fonds en investissant leurs propres deniers. Ce qui en dit long sur la confiance des dits salariés dans les perspectives de la firme.

Scality : une pépite du « software defined storage »

Fondée en France - Scality y conserve toujours l’essentiel de sa R&D -, la firme s’est fait connaître grâce à sa technologie de stockage massivement distribuée RING. Cette dernière a tout d’abord été promue par la firme comme une solution de stockage objet

Mais Scality a eu l’intelligence avant d’autres de réorienter sa plate-forme pour en faire une solution de stockage universelle pour les applications HPC et cloud et à grande échelle. Aujourd’hui cette stratégie porte ses fruits et fait de la firme l’un des leaders sur le marché émergent des solutions de stockage logicielles à grande échelle.

Architecture de Scality Ring (cliquer pour agrandir)

Avec Scality, Dell complète un puzzle stockage jusqu’alors incomplet

L’alliance OEM avec Dell va permettre au constructeur texan de revendre la solution de stockage logicielle de Scality en conjonction avec ses solutions d’infrastructure et de réseau – spécifiquement les serveurs Dell PowerEdge R630, R730xd et les baies Dell Storage MD3060e ainsi que les commutateurs Dell Networking. L’objectif pour Dell est de répondre aux besoins des grands clients cloud et HPC, mais aussi à ceux des grandes entreprises à la recherche d’une solution de stockage logicielle massivement distribuée et sur-mesure.

Pour mémoire Dell disposait jusqu’à l’an passé d’un accord avec Caringo sur le marché du stockage objet, mais cet accord a été abandonné. Dell ne disposant pas de technologie de stockage hyperscale , la firme a pour l’instant choisi de procéder sur ce marché en s’appuyant sur des alliances. La firme texane a ainsi signé un accord de revente avec Nexenta pour sa solution de stockage logicielle ZFS NexentaStor, s’est allié avec Nutanix sur le marché des infrastructures hyperconvergées et a sélectionné Scality pour le stockage hyperscale et le stockage objet.

Vers une introduction en bourse à l’horizon 2017…

Pour Scality, l’alliance avec Dell vient s’ajouter à une alliance similaire nouée cette année avec HP et qui permet au Californien de revendre la solution de l’éditeur sur ses serveurs Proliant (ce qu’a par exemple fait HP en France auprès d’une vingtaine de grands clients dont Daily Motion ou Orange…). Elle permet aussi à Scality de garantir à ses clients entreprises qu’ils pourront déployer sa solution et disposer d’un support optimal sur un large choix de serveurs du marché. Les accords avec HP et Dell viennent en effet s’ajouter à des accords plus informels avec des acteurs comme Silicon Graphics et SuperMicro.

L’alliance et la levée de fonds place l’éditeur français, qui a vu son CA multiplié par 5 et ses effectifs multipliés par quatre en deux ans, sur une trajectoire d’entrée en bourse à l’horizon 2017. A moins qu’un acquéreur ne se présente à la porte des bureaux californiens de la firme d’ici là…

 

Pour approfondir sur Stockage objet

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close