Joshua Resnick - Fotolia

Demande croissante pour la co-location en centre de calcul

La demande pour les services de co-location va croissante, portée par des entreprises prêtes à payer plus pour externaliser leur informatique.

La surface de centre de calcul occupée par des fournisseurs de services de co-location a progressé de 11 % en 2014, et devrait continuer de croître à ce rythme jusqu’en 2018, sous l’effet d’entreprises cherchant à externaliser une part plus grande de leurs systèmes d’information.

Selon le dernier rapport de 451 Research sur le marché des centres de calcul, basé sur les réponses de plus de 1000 utilisateurs du monde entier, les principaux fournisseurs de services de co-location sont Equinix, AT&T et Sunguard ; ils sont tous trois utilisés par plus de 10 % des sondés.

Selon 451 Research, ce pourcentage est relativement élevé compte tenu de la nature fragmentée du marché des centres de calcul : plus d’un millier de fournisseurs de services de co-location sont actuellement activement utilisés à travers le monde.

Près de la moitié des organisations (42 %) ont également indiqué s’attendre à dépenser en moyenne 15 % plus en services de co-location en 2016, par rapport à 2015. 14 % d’entre elles prévoient de changer de fournisseur ou d’en ajouter un à leur portefeuille de prestataires.

Equinix semble offrir la meilleure qualité de service, selon les évaluations des sondés de 451 Research. Ceux-ci soulignent en particulier le niveau de disponibilité de ses services, son approche de la sécurité physique, et de la conformité.

Dan Harrington, directeur de recherche chez 451, relève que les installations d’Equinix répondent à toutes les demandes des utilisateurs, qu’il s’agisse de connectivité, de sécurité ou de fiabilité : « les fournisseurs les moins bien notés paient des installations âgées offrant une faible ajoutée pour le prix payé ».

Et d’ajouter que « les fournisseurs de services de co-location vont devoir rester vigilants en ce qui concerne la modernisation de leurs installations et de la fourniture de compétences clés, pour rester compétitifs ».

Les priorités d’investissement

L’étude de 451 Research met également en lumière les habitudes d’investissement des entreprises en matière de centres de calcul : elle révèle que le nombre de fermetures d’installations dépasse celui de création de centres de calcul.

C’est une tendance que le cabinet d’analystes attribue à un mouvement répandu de consolidation et de mise à niveau d’installations existantes afin d’améliorer leurs performances et leurs capacités.

Dès lors, 24 % des entreprises prévoient d’augmenter leurs dépenses sur leurs installations existantes au cours des trois prochains mois, afin de pouvoir les doter de technologies plus modernes et plus efficaces.

Et pour cela, l’étude de 451 Research souligne l’avance de Schneider Electric et d’Emerson, leaders des solutions de gestion de l’énergie et du refroidissement dans les centres de calcul : 64 % des sondés utilisent les solutions du premier, contre 33 % pour le second.

Mais pour Harrigton, Emerson est bien placé pour prendre des parts de marché à son rival : « Emerson est perçu comme fournissant au marché des produits compétitifs mais devant travailler aux attributs de satisfaction. Emerson Liebert est une marque forte pour les acheteurs IT, dans le domaine du refroidissement, et il est perçu comme proposant des équipements très fiables et efficaces pour la climatisation (Crac) et la gestion de l’air (Crah) dans les salles informatiques, en particulier au sein des grandes organisations ».

Et d’ajouter que « nos répondants l’ont placé loin devant ses concurrents en termes tant d’offre que de capacité à satisfaire les attentes ».

Adapté de l’anglais.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close