eevl - Fotolia

Les routeurs de Juniper pilotables depuis le cloud grâce à Unite

Juniper dote ses matériels réseau d’une couche logicielle qui sert à la faire communiquer avec des services en ligne à venir. Cela devrait permettre à des tiers de créer des applications SaaS de sécurité, d’administration ou d’analytique.

A croire que le fabricant de matériels réseau Juniper va bientôt lancer son propre App Store. C’est l’impression qui ressort après le lancement cette semaine, depuis Londres, de la plateforme logicielle Unite. « Avec Unite, vous configurez une fois vos règles de routage, de qualité de service et de sécurité, elles sont copiées dans le Cloud et, de là, appliquées à toutes les passerelles Internet de votre entreprise. C’est une grande simplification du paramétrage réseau pour, par exemple, les chaînes de magasins », lance Jonathan Davidson, qui dirige la branche Développement & innovation chez Juniper.

Des applications SaaS pour les routeurs

Unite n’est pas un portail d’administration en cloud, c’est un point d’entrée dans les routeurs du constructeur pour leur faire exécuter des fonctions particulières, depuis différents clouds.

« Nous avons l’intention de proposer une solution analytique aux entreprises qui va chercher ses informations dans le réseau de l’entreprise. Ne serait-ce que pour analyser - depuis l’IT - si les processus métiers sont correctement connectés, dans le but de rendre le business encore plus efficace », explique ainsi Guy Lidbetter, le CTO d’Atos.

Parmi les autres partenaires présents lors de la présentation d’Unite, Robb Kaufmann, en charge des alliances chez IBM, évoque des outils de sécurité en SaaS plus performants et Shinya Kukita, ingénieur en chef de Nec, estime qu’Unite va permettre aux opérateurs Télécoms de définir des règles de fonctionnement dans le cadre de l’Internet des objets.

Enfin, David Callisch, en charge du marketing chez Ruckus (fabricant de points d’accès sans fil), imagine un monde où un salarié connecté en Wifi sur un site de l’entreprise le serait automatiquement quand il entrerait sur un autre site.

Il n’y a pas de site web Unite. Unite prend la forme d’un agent logiciel - Junos Fusion Enterprise - à installer dans les commutateurs SRX du constructeur ; les derniers modèles SRX300 et SRX1500 en sont déjà pourvus. L’administrateur paramètre depuis une nouvelle console, Junos Space Network Director, les services auxquels il veut adhérer.

Le seul service existant au lancement de la solution est Sky Advanced Threat Protection, un service mis en place par Juniper pour dicter aux commutateurs les dernières règles de sécurité en date. Ce service s’accompagne d’un agent pour les postes Windows qui lui envoie les fichiers bizarres ; Sky ATP les analyse et, s’ils représentent une menace, commande à tous les routeurs d’en interdire le téléchargement.

 Une plateforme ouverte

Surtout, il y a pour Juniper l’idée qu’Unite serve de plateforme de référence pour développer des services en ligne capables de piloter les matériels réseau d’une entreprise, voire n’importe des matériels réseau de n’importe quelle marque.

« Nous avons présenté toutes les API dans ce que nous appelons l’Open Convergence Framework. Elles pointent vers des briques Open Source que tous les autres constructeurs peuvent utiliser », affirme Jennifer Blatnik, en charge du marketing de Juniper.

Parmi ces API, il n’y a pas que des briques Open Source. On y trouve aussi des points d’entrée pour interfacer une application tierce avec les logiciels de gestion du Wifi de Ruckus , d’Aruba et d’Aerohive.

Selon Jonathan Davidson, Unite devrait également permettre aux entreprises de bâtir elles-mêmes des applications prenant en compte l’activité réseau. Les DSI, en particulier, pourraient s’en servir pour mieux intégrer le réseau au reste du contrôle de leur datacenter. Il sous-entend en particulier qu’Unite est la brique de base pour concevoir un Software Defined Network, à savoir un système de réseaux virtuels qui s’administrent sans tenir compte des contraintes matérielles ou géographiques.

Tenant à conserver l’anonymat, un partenaire présent lors de la présentation d’Unite souffle au MagIT : « Les entreprises iront chercher cela chez VMware. Cette partie d’Unite n’intéressera que les campus universitaires, les seuls endroits où l’on s’amuse encore à bidouiller le réseau. »

Selon IDC, Juniper est actuellement le troisième vendeur de matériel réseau dans le monde avec 3,4% de parts de marché, derrière Cisco (62,4%) et HP (8,3%).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close