Fujistu présente sa plateforme MetaArc conçue pour faciliter le cloud hybride

Avec cette plateforme, le groupe entend offrir une solution simplifier la mise en œuvre d’initiatives numériques nouvelles sans plus isoler les systèmes patrimoniaux.

Fujitsu vient de profiter de sa conférence partenaires et utilisateurs Fujitsu Forum, à Munich, pour lancer sa plateforme Cloud MetaArc, présentée comme conçue pour accompagner les entreprises dans leur transformation numérique. Un domaine dans lequel le groupe a l’ambition de se positionner comme un acteur central.

Dans un communiqué, Fujitsu présente MetaArc comme une solution « intégrant les technologies, outils, services et partenariats nécessaires à l’établissement des bases d’une solution Cloud stratégique ». Elle supporte les déploiements en cloud public, privé et hybride et doit permettre aux entreprises d’exploiter les opportunités offertes par le Big Data, la mobilité et l’Internet des objets. Surtout, la plateforme de Fujitsu a l’ambition d’assurer la connexion entre les initiatives informatiques modernes et les systèmes critiques, à commencer par les systèmes historiques. De quoi, selon le groupe, permettre de faire émerger « des environnements informatiques hybrides capables d’optimiser la valeur de l’ensemble des infrastructures ».

Cela permet aussi de renforcer une approche orientée sur les métiers qui semble fonctionner en France. De fait, Fujitsu souligne l’ambition de MetaArc d’accompagner les métiers dans leurs initiatives en faveur de « solutions numériques innovantes » basées sur des services Cloud. Et justement, Jean-Luc Dupon, responsable avant-vente de solutions d'infrastructure chez Fujitsu France, affirmait récemment dans nos colonnes envoyer ses « architectes système, personnels avant-vente et commerciaux sur le terrain pour accompagner les intégrateurs dans des rendez-vous avec les métiers dans les entreprises. Nous ne venons plus pour vendre un datacenter aux DSI. Nous venons pour faire le design des solutions dont les utilisateurs finaux ont besoin ».

Une stratégie que l’on imagine aisément s’appuyer de plus en plus sur un MetaArc capable de prendre en charge les plateformes IaaS et PaaS de Fujitsu, aux côtés des services Cloud proposés par des tiers : un équilibre, assure le groupe, entre ce qu’il appelle le « Fast IT » moderne et porté par le Cloud, et le « Robust IT », lié à la modernisation des systèmes patrimoniaux. De quoi améliorer l’exploitation des données et processus existants.

Pour Joel O’Halloran, vice-président sénior de Fujitsu et directeur de sa division Managed Infrastructure Services et Digital Business Platform, MetaArc permet de « moderniser les systèmes principaux tout en bénéficiant de la flexibilité attendue par les métiers ainsi que de la visibilité, de la sécurité et d’une maîtrise des coûts nécessaires à toute entreprise responsable ».

Dans ce contexte, le rachat du français UShareSoft est appelé à jouer un rôle clé. Fujitsu prévoit en effet d’intégrer sa plateforme de modernisation des systèmes et des applications patrimoniales pour le Cloud. Son produit UForge, qui prend en charge la gouvernance et la gestion du cycle de vie de l’application en environnement multi-Cloud, doit ainsi trouver sa place au cœur de MetaArc, au sein du service K5.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close