Tomasz Zajda - Fotolia

Un nouveau projet de solution VDI open source

Une équipe lithuanienne travaille à une nouvelle solution de VDI ouverte et basée sur qemu-kvm.

Tadas Ustinavicius, administrateur système à l’université de Vilnius depuis janvier 2014, vient de publier, sur GitHub, les sources d’un projet baptisé simplement KVM-VDI.

Dans son descriptif, il explique que ce projet vise à « fournir une solution VDI pleinement fonctionnelle en utilisant la virtualisation en open source ». Ainsi, KVM-VDI s’appuie qemu-kvm comme base de virtualisation et met des machines virtuelles à disposition de clients légers ou autres clients supportant le protocole de déport d’écran SPICE. Pour mémoire, ce dernier a été créé par Qumranet, aussi créateur de KVM et racheté par Red Hat en 2008 afin de combler son retard dans la virtualisation. Le support de SPICE est notamment arrivé dans Fedora avec sa version 14.

Tadas Ustinavicius souligne au passage que KVM-VDI supporte les sessions RDP ainsi que la mise à disposition de machines virtuelles à partir d’un pool VDI VMware – « des options conçues comme une solution de repli rapide lorsque les hyperviseurs KVM ne sont pas disponibles (maintenance, etc.) ».

Le code source inclut un portail Web d’administration des machines virtuelles. Celui-ci supporte quatre types de machines virtuelles : les VM « simples », déconnectées de tout service VDI ; les VM sources dont sont réalisées des duplicatas à partir desquels sont démarrées les VM VDI ; les VM VDI – les changements apportés à l’image initiale sont stockés sur un disque de snapshot ou bien sur des snapshots virtuels effacés après extension de la VM.

Si le travail de Tadas Ustinavicius semble encore jeune, certains y voient déjà un intérêt combiné avec Nutanix Community Edition afin de produire une pile VDI intégrée complète et ouverte. 

Pour approfondir sur Open Source

- ANNONCES GOOGLE

Close