AWS : vers les 10 Md$ de revenus annuels

Amazon a publié des bénéfices record, dus en partie à la bonne santé de ses activités AWS qui deviennent de plus en plus le bras armé du groupe.

Amazon Web Services a une nouvelle fois publié un trimestre sous le signe d’une forte croissance de ses revenus, plaçant le ténor du Cloud sur la voie des 10 milliards de dollars.

Les activités Iaas d’Amazon ont ainsi progressé de 69% d’une année sur l’autre pour atteindre 2,4 milliards de dollars au quatrième trimestre 2015. Le bénéfice opérationnel s’établit à 687 millions de dollars sur la période. En séquentiel, la hausse est également frappante : au trimestre précédent AWS avait engrangé 2,1 milliards de dollars pour un bénéfice opérationnel de 521 millions de dollars.

Dans une conférence, dont le transcript a été publié sur le site Seeking Alpha, le groupe de Seattle a confirmé que plus d’un million de clients actifs étaient enregistrés sur AWS. Autre  donnée chiffrée livrée par Amazon, l’ajout de quelques 722 fonctions supplémentaires à son portefeuille de services Cloud durant les 12 derniers mois.

Pour Brian Olsavsky, le directeur financier d’Amazon.com, les performances d’AWS au quatrième trimestre montrent que les activités Cloud de la société sont en voie de peser quelque 10 milliards de dollars et d’atteindre de bonnes marges. Sur les trois derniers mois de l’année, la marge opérationnelle est passée de 17% à 29% en un an.

« Au fur et à mesure que nous ré-inventons et améliorons la façon dont concevons et opérons l’infrastructure ainsi que ses composants, nous avons pu éliminer les coûts inutiles de cette activité. C’est une des clés des améliorations qui a conduit à une progression des marges », ajoute-t-il.

L’entreprise, clé de la croissance d’AWS

En 2016, AWS a travaillé d’arrache-pied à s’installer un peu plus sur le marché des entreprises, après s’être frayé un chemin auprès des PME et des start-ups depuis 2006.

Dans une note de recherche publiée par TechMarketView, Kate Hanaghan, directrice de recherche avait mis en avant l’importance du monde de l’entreprise dans la pérénité de la croissance d’AWS. « Il représente de loin le plus important fournisseur de Iaas du marché. Une des principales difficultés sera de gagner du terrain et d’avoir accès à une part plus importance des dépenses IT des entreprises », avait-elle souligné.

Les performances d’AWS au quatrième trimestre représentent une fois de plus une  forme de bouffée d’air dans les résultats globaux d’Amazon.com. Si le groupe publie certes un bénéfice record sur le trimestre, le titre a reculé de plus de 13%.  La société a réalisé un bénéfice net de 482 millions de dollars sur les trois derniers mois de l’année.

Traduit et adapté par la rédaction

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close