agsandrew - Fotolia

IBM met Watson au service de la cybersécurité

Le groupe va s’associer les services plusieurs universités pour entraîner son intelligence artificielle au langage lié à la sécurité informatique.

IBM vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle version de son intelligence artificielle Watson, spécialisée dans la sécurité informatique. Dans un communiqué de presse, le groupe explique que ce qu’il appelle Watson for cyber Security « est une étape critique dans les progrès liés à la sécurité cognitive. Watson apprend les nuances des résultats issus de la recherche en matière de sécurité, découvre des modèles et des preuves des cyber-attaques ainsi que des menaces qui n’auraient pas été identifiées autrement ».

Pour l’entraînement de son intelligence artificielle, IBM prévoit de commencer à travailler à l’automne avec huit universités en Amérique du Nord, dont le célèbre MIT. Les données de renseignement sur les menaces recueillies par la division X-Force d’IBM, et cela alors même qu’il s’agissait encore d’ISS – fondé en 1994 et racheté par Big Blue en 2006 – , serviront de base à l’alimentation de Watson. Mais la force de ce dernier tiendra surtout à l’exploitation de données non structurées issues entre autres de sources ouvertes. IBM prévoit de lui faire traiter jusqu’à 15 000 documents de sécurité par mois dans sa période de collaboration avec les universités.

Dans son communiqué, IBM indique que Watson for Cyber Security est le fruit d’un « projet de recherche initié il y a un an ». Et justement, en février 2015, LeMagIT interrogeait Agnieska Bruyere, directrice de la division sécurité d’IBM France, sur l’opportunité de mettre Watson au service de la cybersécurité, en profitant notamment du renforcement alors récent de ses capacités de traitement sémantique. A l’époque, elle avait reconnu qu’il s’agissait d’une véritable piste de travail, indiquant que le groupe était alors « en pleine réflexion ».

Celle-ci semble avoir aujourd’hui abouti, alors que le recours à l’intelligence intelligence s’accélère dans l’industrie de la sécurité informatique, un sujet qui a fait l’objet d’un vaste débat dans nos colonnes. Et pour IBM, il s’agit avant tout d’apporter une réponse au « déficit de compétences en matière de cybersécurité ». Watson for Cyber Security doit commencer à faire l’objet de déploiements en production en « mode bêta » dès cette année. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close