WavebreakMediaMicro - Fotolia

Salesforce ouvre son datacenter en France

Le groupe américain a officiellement ouvert son datacenter en France, le 3e en Europe après celui de l’Allemagne et du Royaume-Uni.

C’est officiel. Les clients français pourront désormais héberger leurs données Salesforce dans un datacenter localisé dans l’Hexagone. Salesforce, l’As du Saas, a officiellement inauguré son nouveau centre, à l’occasion du Salesforce World Tour qui s’est tenu cette semaine à Paris.

Ce centre s’inscrit d’abord dans une stratégie globale du groupe qui vise à mailler plus finement l’Europe en répartissant au mieux  ses datacenters. Ainsi la France est le 3e sur le territoire après ceux ouverts en Allemagne et au Royaume-Uni. Pour le groupe, la France est d’ailleurs un marché à forte croissance qui justifie largement cet investissement. Un pays qui compte un nombre croissant de clients, explique le groupe, auxquels donc il convient d’offrir une infrastructure de proximité. Selon les chiffres IDC, cités par Salesforce, le chiffre d’affaires global du Cloud public en France était de 1 800 millions d’euros en 2015, en  hausse de 35 % en un an. D’ailleurs, Salesforce a déjà ouvert deux centres de R&D en France, dont un situé à Grenoble. 

L’ouverture de ce centre français est en travaux depuis deux ans. Son annonce avait en effet réalisé début 2014 lors d’une visite de François Hollande dans la Silicon Valley. Sa date d’inauguration avait été confirmé il y un an, lors de l’édition 2015 du World Tour à Paris. Si l’on en croit le groupe, l’ouverture d’un second datacenter en Allemagne ne devrait pas tarder.

Un partenariat avec Interxion

 Si en revanche, Salesforce donne peu de précisions sur son centre en France, on sait toutefois que les instances françaises seront hébergées chez Interxion, à Paris. Ce qui avait été confirmé en 2014.

Ces instances devront ainsi supporter les clients français – et européens – du groupe alors que justement Salesforce connaît une croissance continue. Si la société conserve sa place de n°1 du CRM, loin devant SAP et Oracle, il apparaît aussi que Salesforce a largement étendu son portefeuille d’offres Cloud, en ouvrant des plateformes et des outils dédiés au marketing, à la vente, ou encore au Big Data et à  l’analytique. La société s’est également positionnée sur les infrastructures Cloud pour l’Internet des objets.

Toutefois, pour accélérer sa croissance et son développement à l’International, Salesforce s’est très récemment trouvé un allié de poids en AWS.  Le groupe de Marc Benioff a annoncé qu’il y migrerait certains services clés, comme Sales Cloud, Service, App Cloud, Community Cloud et Analytics Cloud. Notons qu’Heroku, Marketing Cloud Social Studio, SalesforceIQ et IoT Cloud étaient déjà motorisés par AWS.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close