Mimi Potter - Fotolia

Cloud Week 2016 : où en sont les PME françaises avec le Cloud computing ?

La Cloud Week 2016 débute aujourd’hui. Partenaire de cet événement initié en 2015, LeMagIT couvrira les principaux temps forts et publie à cette occasion une série de documents permettant d’y voir plus clair sur les développements du Cloud computing en France.

Si la mise à disposition de services logiciels ou d’infrastructure hébergés sur Internet – définition générique du Cloud - est désormais clairement à l’agenda des grands-comptes qu’en est-il pour les PME ? En leur permettant d’externaliser leurs infrastructures (serveurs, réseau, etc.), il a cassé des barrières à l’entrée - aussi bien tarifaires que techniques - et démocratisé des outils tels que les ERP ou même la BI, auparavant trop gourmands en ressources hardwares pour les plus petites des sociétés.

Simple, automatisé, payable par abonnement aux mensualités étalées, le Cloud apparaît désormais comme une option très crédible même s’il n’est pas une panacée. Remettre son infrastructure dans les mains d’un tiers comporte en effet des avantages et des risques. Ce peut être le meilleur (sécurité assurée par une armée de spécialistes, réseau monitoré, etc.). Mais aussi le moins bon (dépendance à internet, question délicate de la confidentialité, etc.).

Le meilleur des deux mondes est possible mais pour l’instant surtout le fait des grandes entreprises. La notion de cloud hybride peut en effet impliqué des problèmes de surcoût et de complexité à même de rebuter les structures plus petites.

Reste que quelques PME s’y attèlent désormais. A tel point que l’on voit d’ailleurs émerger (encore très rarement, il est vrai) des architectures hybrides dans ces entreprises, avec par exemple un ERP en mode SaaS et un CRM hébergé en interne – et donc avec une base de données clients qui ne quitte pas les murs de la société.

Bref, à mesure que la transformation numérique des PME françaises se réalise, se pose avec une nouvelle acuité la question de l’infrastructure. Une question de moins en moins tranchée (dans un sens ou dans l'autre). Et à laquelle la meilleure réponse se trouve, nous semble-t-il, chez ceux qui se la sont déjà posée et qui ont accepté de partager leurs expériences. Des expériences à découvrir, à l’occasion de la Cloud Week 2016 dans ce eHandbook à télécharger gratuitement.

Quelle est la meilleure infrastructure pour les PME françaises en 2016 ?

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close