carloscastilla - Fotolia

VMware ajoute à une entrée de gamme à son offre Workspace One

L’éditeur vient de profiter de sa grand messe européenne annuelle pour présenter une édition à bas coût de son offre DaaS.

A partir de 4 $ par utilisateur et par mois en mode Cloud, ou 75 $ en licence perpétuelle. C’est le tarif affiché de la nouvelle édition Essentials de la suite Workspace One de VMware, soit moitié moins que la version standard et le tiers du prix de l’édition avancée. En début d’année, VMware avait déjà attaqué Citrix, et sa suite Workspace Cloud, sur le terrain des prix. Il semble décidé à enfoncer le cloud.

Dans un communiqué de presse, VMware indique destiner cette nouvelle édition Essentials aux entreprises « qui ont mis en œuvre une stratégie de BYO » en permettant à des terminaux non administrés « d’accéder aux applications et services métiers via un environnement de travail défini selon l’identité » de l’utilisateur.

En fait, cette édition Essentials fait penser à ce que peut désormais proposer Systancia, autour d’AppliDis et des outils de SSO d’Avencis. De fait, Workspace One Essentials intègre un catalogue d’applications avec un outil de gestion de l’authentification unique, combiné à un portail de self-service pour la gestion des accès et des mots de passe. Cette édition supporte en outre l’authentification à facteurs multiples.  

Dans son communiqué, VMware ne dit pas autre chose : « cette solution inclut authentification de l’utilisateur et catalogue applicatif pour que les administrateurs puissent avoir contrôle et visibilité sur l’accès aux applications métiers […]. Les utilisateurs finaux bénéficient d’une simplicité de niveau grand public avec l’accès unifié à toutes les ressources métiers approuvées pour la productivité, les applications en self-service, et le SSO, avec n’importe quel appareil ou plateforme ».

Toutefois, pour profiter d’une expérience tirant réellement profit de la mobilité, il faudra passer à l’édition Standard de Workspace One, qui intègre une fonctionnalité dédiée au SSO sur terminal mobile, One Touch Mobile SSO, supportant les applications mobiles grand public, en s’appuyant sur Identity Manager.

WMare a également profité de sa grand messe européenne annuelle pour enrichir l’édition Standard de Workspace One d’une fonctionnalité de prévention des fuites de données (DLP). Celle-ci permet de définir des règles et de contrôler le partage de fichiers en empêchant que les contenus d’Office 365 ne soient liés à des services de partage de fichiers personnels : « cette capacité va permettre aux organisations de déployer Office 365 de manière sûre et de l’intégrer avec d’autres applications et services approuvés pour un usage interne, tout en maintenant les données et fichiers dans un conteneur corporate sur le terminal ».

Enfin, VMware indique avec coopéré avec F5 Networks pour étendre les fonctionnalités de SSO aux applications Web métiers ne supportant pas SAML, en profitant des capacités du module Access Policy Manager (APM) de l’équipementier.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close