vladimircaribb - Fotolia

Dell EMC, HPE et Cisco, à la tête du marché de l’infrastructure Cloud Suite à la fusion Dell EMC

Suite à la fusion Dell EMC rejoint HPE et Cisco à la tête du marché de l’infrastructure Cloud. Les fabricants de serveurs en marque blanche sont aussi en pole position.

Désormais, le marché de l’infrastructure Cloud n’est plus contrôlé par un tandem, mais bien un trio, si l’on en croit la dernière étude du cabinet de recherche Synergy Research. Toutefois, les fabriquants de serveurs dits de « white box », qui construisent pour les principaux fournisseurs de Cloud, affichent, tous ensemble, une part de marché identique aux trois acteurs de têtes, bien établis.

Au quatrième trimestre, révèle Synergy Research, Dell EMC, Cisco et HPE se battent pour le contrôle de ce marché stratégiquement clé de l’équipement d’infrastructure Cloud de l’équipement d’infrastructure Cloud. Venant ainsi rompre le cycle traditionnel, généralement trusté par Cisco et HPE. Mais ce trimestre, les récemment fusionnés Dell et EMC viennent batailler sur le même front. A eux trois, leurs parts de marché s’élèvent à 11,5%. Une part identique à celle des fabricants en marque blanche (Original Design Manufacturers), dont les parts de marché ont augmenté grâce aux investissements des fournisseurs Cloud dans les infrastructures dites hyperscale, a expliqué le cabinet.

Microsoft et IBM complètent ce groupe de tête. Cisco continue de rester aux commandes des fournisseurs d’infrastructure pour le Cloud public, tandis que Dell EMC mène d’une courte tête, devant HPE, le segment du Cloud privé, indique encore Synergy Research.

Tous confondus (logiciels et hardware, tant pour le Cloud privé que public), les revenus générés par l’infrastructure Cloud ont dépassé les 70 milliards de dollars en 2016.

HPE contrôle le segment des serveurs pour le Cloud et est en position forte dans le stockage. De son côté, Cisco domine le segment du réseau et sa part dans les serveurs va grandissante. Dell EMC est le 2e du segment des serveurs et domine largement celui du stockage. Microsoft tire son épingle dans ce marché de l’infrastructure Cloud grâce à sa présence dans les OS serveur et dans la virtualisation. Selon Synergy, IBM maintient aussi une forte position dans « certaines catégories de technologies du marché du Cloud ».

« Même si les dépenses dans les services Cloud et l’infrastructure sont déjà importantes, nous n’en sommes encore qu’au début de la transition des entreprises et de leurs workloads vers le Cloud. Cela signifie que ce marché de l’infrastructure Cloud est vital pour les fournisseurs IT. Ils livreront bataille pour maximiser leurs parts de marché », conclut John Dinsdale, analyste en chef et directeur de recherche chez Synergy Research.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close