3dmentat - Fotolia

L’adoption du Cloud public gonfle les dépenses en équipements pour datacenter

Selon une étude du cabinet Synergy , les ventes d’équipements pour hébergeurs tirent le marché, avec une bonne dynamique de l’hyperscale.

La demande croissante des services de Cloud publics a contribué à une hausse record des dépenses  des fournisseurs de services dans du hardware pour datacenter au troisième trimestre 2015, a révélé une étude du cabinet Synergy Research Group.

Selon les conclusions de cette étude, les ventes en matériels qui habitent les centres de calculs ont grimpé en flèche sur le troisième trimestre de l’année. Et dans ce contexte, Cisco, Hewlett Packard Enterprise (HPE) et Dell en profitent pleinement.

Toutefois, malgré cette croissance dynamisée, le secteur du hardware à destination des fournisseurs de services ne couvre qu’une petite partie du marché total de l’infrastructure analysé par Synergy. Et aussi rapide soit-elle, cette croissance est aujourd’hui minimisée, plombée par le secteur bien plus large, mais aussi à croissance bien plus lente, du datacenter d’entreprise.

Ce segment quant à lui représente plus de la moitié du marché de l’infrastructure de datacenter, explique Synergy. Les solutions de HPE ressortent comme étant les plus populaires, avec 24% de parts de marché.

Sur le segment du logiciel pour datacenter – un autre sous-segment pris en compte par Synergy -, Microsoft domine de loin le marché, avec une part de marché de un peu en dessous des 70%. Son plus proche concurrent est VMware, à moins de 20% du marché.

Cet observateur du marché prend en compte les serveurs, stockage, réseau et sécurité, ainsi que les OS et les outils de virtualisation, utilisés par les datacenters pour les entreprises et exploités par les fournisseurs de services.

Au troisième trimestre, les dépenses dans ces secteurs ont ainsi atteint 29 milliards de dollars dans le monde, en hausse de 3%  en un an. La croissance est principalement alimentée sur par le segment des fournisseurs de services, en progression de 20% d’une année sur l’autre.

Dans ce contexte, ce sont les ventes de serveurs en rack qui tirent la croissance et représentent 34% des dépenses totales en infrastructure de datacenter au troisième trimestre. Les outils de virtualisation, les serveurs lames et les plateformes de sécurité intégrées sont aussi des axes d’investissements privilégiés.

Selon Jeremy Duke, fondateur et analyste en chef chez Synergy, ces performances du troisième trimestre devraient garantir un niveau de dépenses de l’ordre de 120 milliards de dollars avant la fin de l’année.

« L’adoption massive des services de Cloud public a contribué à étendre les déploiements de datacenters hyperscales et ainsi, à porter les dépenses en équipement chez les fournisseurs de services », ajoute-t-il. « Même si le marché du cloud privé suit une dynamique différentes, ces deux segments vont modifier profondément les schémas d’investissement dans les services, logiciels et matériels pour datacenters. »

Traduit et adapté par la rédaction

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close