Cet article fait partie de notre guide: SD-WAN ou la modernisation du réseau d'entreprise

Avec le rachat de VeloCloud, VMware va concurrencer Cisco sur le WAN

Le rachat de VeloCloud par VMware va doter l'éditeur d'une offre SD-WAN administrée via le cloud et positionner l'éditeur en concurrence directe avec Cisco sur le marché des réseaux WAN.

VMware a annoncé la semaine dernière son intention d’acquérir VeloCloud Networks, l’un des pionniers des solutions SD-WAN, un rachat qui devrait intensifier la concurrence entre l’éditeur et Cisco en étendant le champ de bataille entre les deux sociétés du datacenter au WAN.

L'acquisition de VeloCloud devrait en principe être finalisée au début février. Elle positionnera VMware en concurrent direct de solutions comme Viptela ou IWAN chez Cisco mais aussi en concurrent de partenaires comme RiverBed ou SilverPeak .

"C'est la première fois que Cisco et VMware seront directement en concurrence dans le monde des réseaux", a déclaré Shamus McGillicuddy, analyste chez Enterprise Management Associates, basé à Boulder, Colorado.

Jusqu’alors les deux sociétés s’affrontaient dans le datacenter via leurs architectures de software defined Networking respectives, ACI et NSX. Ces solutions se limitaient toutefois pour l’essentiel au domaine du datacenter.

Étendre le SDN de VMware au WAN

L'acquisition de VeloCloud par VMware marque l’extension des ambitions de NSX  au réseau WAN, un domaine ou Cisco tente lui aussi de positionner son architecture SDN ACI. Ce mouvement participe aussi de la stratégie des deux sociétés en matière de cloud hybride, puisque la mise en œuvre d’architectures cloud hybride requiert la mise en œuvre de connexion WAN adaptées.

Dans les agences, VMware prévoit de fournir des services SD-WAN, de sécurité, de routage et d'autres services sur des overlay construit avec NSX sur tout type d’infrastructure physique. VMware devrait rompre avec le modèle appliance de VeloCloud, et souhaite à terme que les clients achètent des matériels certifiés pour l’offre de Velocloud auprès de différents fournisseurs (dont sa maison-mère Dell EMC). L’éditeur continuera toutefois à supporter les équipements vendus par VeloCloud jusqu’à ce jour.

L’orchestration de services réseau via le cloud, l'une des forces de Velocloud, est sans doute l’un des paris effectués par VMware avec l'acquisition de la jeune société. Elle pourrait permettre à l’éditeur de se différencier de Cisco tout en développant ses revenus récurrents. VMware a tout à gagner dans cette bataille. VeloCloud ne compte pour l’instant qu’un petit millier de clients (dont des opérateurs comme AT & T, Deutsche Telekom, Sprint, Vonage et Windstream) là où Cisco revendique plus de 150 000 clients dans le monde pour ses produits WAN.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close