Apigee vs Mulesoft : quel gestionnaire d'API choisir ?

Mulesoft et Apigee sont les deux plateformes de gestion d'API les plus utilisées. Cet article compare leurs avantages et leurs inconvénients.

De nombreuses entreprises mettent en œuvre une stratégie de gestion des API, qui comprend un ensemble de pratiques et d’outils. Ils servent à construire, gérer et analyser ces éléments dans un environnement sécurisé. Les plateformes de gestion d’API jouent un rôle fondamental pour s’assurer sur les sujets de la communication, du contrôle de version, du suivi de log, de la balance de charge et de l’analyse de données au sein des applications.

Suite de l'article ci-dessous

Les deux solutions les plus populaires du marché sont Apigee Edge (acquis par Google) et Mulesoft Anypoint (une filiale de Salesforce). Cependant, les deux acteurs offrent des gammes d’outils bien différentes. Cette rapide comparaison examine les caractéristiques et avantages d’Apigee et de Mulesoft. Elle devrait aider les entreprises intéressées à comprendre les éléments à prendre en compte afin de faire leurs choix.

Apigee Edge, le leader du marché

Apigee Edge est proposé en version cloud et sur site. Le service se concentre sur la gestion d’API, le développement et l’analytique. Il semble particulièrement apte à gérer les pics de charge durant l’exécution d’une application. Apigee comprend les définitions de politique, la protection contre les menaces, l’Oauth, la vérification des clés API et le contrôle des accès. Le portail de développement permet de partager les informations entre les utilisateurs.

Apigee Edge permet de créer des API proxy, des versions RESTful, de configurer les politiques de contrôle de trafic, la gestion d’erreurs et de les documenter tout au long du développement.

La suite proposée par Google serait simple à utiliser avec son interface sympathique, mais elle coûte cher. Les développeurs devront également maîtriser Swagger pour s’en servir efficacement. Le framework open source permet de documenter les API web en créant des fichiers au format JSON. Enfin, Apigee ne fonctionne pas correctement pour les applications mobiles. A contrario, ce sujet ne semble pas être un problème pour Mulesoft.

Mulesoft Anypoint et sa philosophie de la réutilisation

La plateforme Mulesoft Anypoint, également disponible dans le cloud et sur site, comprend une chaîne d’outils doit faciliter la construction, le test et la gestion d’intégration d’API à l’aide de modèles, de connecteurs et de ressources pré-construits. Le support natif de Jenkins aiderait également les développeurs à évaluer leurs API.

Cependant, Mulesoft fournit un support limité pour l’intégration aux systèmes existants, même s’il propose des connecteurs préinstallés pour ce faire. Apigee semble un meilleur choix si les entreprises ont pour priorité de se connecter à des services distribués ou des applications legacy. Mulesoft évoque principalement sa compatibilité établie avec Salesforce et SAP.

Mulesoft Anypoint possède quelques fonctionnalités uniques, telles que son API Design Center. L’interface visuelle permet de les configurer sans écrire une ligne de code. L’éditeur propose également Anypoint Exchange, une place de marché qui réunit des ressources applicatives partageables et réutilisables, ainsi que l’outillage nécessaire à la disponibilité, la fiabilité et la sécurité des API. Contrairement à Apigee, nul besoin de connaître parfaitement Swagger pour utiliser pleinement les capacités de la plateforme. Le service proposé par Google Cloud dispose lui d’un module nommé Apigee API Monetization, afin de gérer les modèles économiques et la facturation de ces points de connexion.

Selon le Magic Quadrant d’octobre 2019 de Gartner, Apigee est le leader incontesté du marché, suivi par Mulesoft, puis Software AG, IBM et Axway. Selon le cabinet de conseil, le premier de ce classement se différencie par son outil de sécurisation Apigee Sense. Le deuxième Mulesoft serait intéressant pour son approche consistant à réutiliser les ressources, une capacité qui a notamment séduit Decathlon aux Etats-Unis. Il est également mentionné pour sa pertinence dans les environnements hybrides. Toutefois, Gartner affirme le fait que le portail de développement et la gateway API de Mulesoft peut freiner les prospects.

Enfin, le cabinet mentionne le retour de certains clients qui se plaindrait du fait que la plateforme serait trop centrée sur Java et qu’elle manquerait de micro passerelles. L’éditeur a annoncé en octobre le support des architectures microservices avec Anypoint Service.

Pour approfondir sur API

Close