Tierney - stock.adobe.com

Comment prolonger le cycle de vie de ses PC au maximum

Gérer efficacement le cycle des postes de travail peut permettre de réaliser d’importantes économies, en jonglant entre matériels à hautes performances et rachat de nouveaux appareils uniquement lorsque c’est critique.

Plus la durée de vie des postes de travail est étendue, plus le matériel est rentabilisé. Ce n’est qu’arithmétique de base. Si un administrateur peut faire vivre un PC cinq ou sept ans au lieu de trois, par exemple, il retire une valeur bien plus importante de cet appareil et fait l’économie de l’achat d’un nouveau matériel.

Au moment de choisir la durée de vie d’un PC, il convient de se pencher sur les options de support de garantie. Il est possible de miser sur les offres du constructeur ou sur ceux d’un tiers, mais ces programmes peuvent être onéreux.

Il faut également tenir compte des besoins variés des utilisateurs. Et certains ne peuvent tout simplement pas travailler avec des machines obsolètes. Qui plus est, certains ordinateurs anciens ont besoin de mises à niveau, pour en étendre la mémoire vive, ou accélérer la mémoire de masse.

Bien sûr, après un certain temps, il est possible de prendre en charge soi-même la maintenance sur ces machines. Mais cela n’est pas sans risque ni sans coût. Et l’un des premiers risques est, que passé un certain âge, le PC cesse de remplir les fonctions voulues. Avec l’impact que l’on peut imaginer sur la productivité.

Comment décider qui utilise quoi ?

Tout le monde n’a pas besoin d’un nouvel ordinateur portable ou d’un poste de travail flambant neuf. C’est en déterminant qui a besoin d’un nouvel équipement et qui peut se contenter d’une vieille machine qu’il est possible de rentabiliser au maximum son parc.

Les utilisateurs prioritaires, comme les commerciaux et les dirigeants, ont besoin d’une fiabilité maximale et d’un risque minimum. Une entreprise ne peut pas accepter que son Pdg soit confronté à une panne de disque dur au milieu d’une réunion avec les actionnaires.

Certains utilisateurs, toutefois, peuvent probablement se contenter de machines déjà passées entre d’autres mains, après expiration de la garantie, en s’appuyant sur des options de support économiques. Ajouter de la mémoire vive et remplacer les disques durs par des SSD peut donner une seconde jeunesse à ces machines.

Et cela peut notamment être un moyen d’étendre la durée de vie de machines à hautes performances, initialement destinées à des ingénieurs qui ont besoin d’un renouvellement régulier de leur équipement : pour eux, un PC de trois ans ou plus est probablement dépassé et pénalisant.

L’idée est clairement de définir des priorités et de chercher à retirer toute la valeur possible de chaque appareil, afin d’optimiser les dépenses.

Comment étendre la durée de vie d’un PC

Les anciennes machines client dotées d'un processeur, d'une mémoire vive, et d’un disque interne suffisants peuvent exécuter un logiciel de virtualisation – en particulier avec Windows 7 ou 10 – et héberger une image serveur pour les laboratoires de développement ou de formation. En ajoutant un peu de mémoire et d'espace disque, la machine peut être à nouveau utile. Ces ajouts permettent généralement de réaliser des économies et d’éviter des demandes de budget supplémentaire.

Le service informatique peut contourner le manque de support après la fin de la garantie en trouvant des pièces de rechange sur eBay ou sur des sites similaires. L'achat de pièces auprès de tiers n'est toutefois pas toujours fiable, et les nouveaux composants peuvent ne pas emmener bien loin.

Mais il n’est pas possible de résoudre tous leurs problèmes avec un achat de matériel. Dans ce cas, il faut opter pour le support, proposé par le constructeur ou par un tiers. Ce type de service ne constitue pas une panacée : les équipements les plus anciens ne sont généralement pas pris en charge. Mais ce genre de service peut aider à prolonger le cycle de vie d’appareils qui seraient, sans cela, abandonnés.

En fin de compte, il faut savoir déterminer quand le cycle de vie d'un poste de travail atteint son terme. La réponse à cette question est simple : lorsque le coût des pièces de rechange et du support est prohibitif, ou lorsque les performances du matériel rendent l'utilisateur improductif. Là, il est temps de passer à un nouvel équipement.

Pour approfondir sur Administration des postes de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close