Cet article fait partie de notre guide: SAP S/4HANA : guide pratique pour mieux migrer

Greenfield ou Brownfield : quelle approche choisir pour migrer vers S/4HANA ?

Quelles différences entre une approche Greenfield et Brownfield ? Qu’impliquent-elles dans une migration vers S/4HANA ? Et surtout, laquelle choisir pour votre projet ?

L’une des questions les plus courantes dans le cadre des migrations vers S/4HANA est celle du choix entre une approche Greenfield ou Brownfield.

La première évoque un « champ vert », c’est-à-dire une « prairie vierge » sur laquelle construire une nouvelle « maison », sans autre limite que son imagination. La seconde évoque un site où la terre est déjà retournée (d’où la couleur marron), un site qui a déjà été construit par le passé – comme une friche industrielle – et que l’on modernise.

Suite de l'article ci-dessous

Avant de rentrer dans le détail, rappelons un point clef : la plupart des entreprises clientes de SAP doivent en réalité effectuer deux migrations. Elles devront migrer vers une nouvelle base de données. Et elles devront migrer leurs applications vers S/4HANA.

En ayant cette base à l’esprit, examinons les différences entre les approches Brownfield et Greenfield, et voyons laquelle est la plus adaptée à votre projet.

Qu’est-ce que l’approche Greenfield ?

L’approche Greenfield consiste en une implémentation de S/4HANA, entièrement nouvelle, qui repart de zéro. Elle implique l’installation et la configuration d’un tout nouveau réseau. Elle marque une rupture franche et peut s’avérer coûteuse. Mais elle permet en contrepartie de faire table rase du passé et de bénéficier d’une liberté totale pour déployer le nouveau système.

L’approche Greenfield est similaire à une migration depuis un ERP totalement différent, non SAP. Dans ce cas, vous planifierez une nouvelle instance de S/4. Vous analyserez vos processus opérationnels actuels, puis vous les réorganiserez en fonction des capacités de S/4. Vous déploierez ensuite l’ERP, migrerez vos données depuis l’ancien système et vous formerez vos équipes à l’utilisation de cet outil entièrement nouveau.

Si vous souhaitez tirer tout particulièrement parti des nouvelles fonctionnalités de S/4HANA, et/ou si vous voyez des avantages substantiels à réorganiser en profondeur vos processus, l’approche Greenfield peut être ce qu’il vous faut.

Qu’est-ce que l’approche Brownfield ?

À l’inverse, l’approche Brownfield se rapproche de la philosophie d’une montée de version (upgrade). Son gros avantage est qu’elle permet de continuer à utiliser certains composants existants.

L’approche Brownfield est similaire à une mise à niveau traditionnelle, car elle implique une mise à jour logicielle, certaines transformations de données et plusieurs ajustements des processus opérationnels (mais pas forcément une refonte totale). Elle est toujours une rupture, mais moins marquée que dans l’approche Greenfield.

Si vous êtes allergique au risque, si vous préférez adopter une approche progressive et graduelle pour explorer les nouvelles capacités de S/4HANA, ou si vous vous inquiétez des coûts d’un projet de type Greenfield, vous irez peut-être vers cette approche.

Migration de données vers S/4HANA

Que vous optiez pour une approche Greenfield ou Brownfield, vous devrez effectuer quelques transformations sur vos données. Dans le cas d’un projet Greenfield, vous devrez procéder à leur migration complète. Quiconque l’a déjà fait sait la quantité de travail que cela représente, surtout si les processus métiers et les modèles de données qui sous-tendent ces processus ont changé de façon significative.

Dans un projet Greenfield, vous devrez aussi vous attendre à ce que certaines données soient trop coûteuses à migrer. Les données historiques – comme les enregistrements détaillés des créances et des dettes, par exemple – ne seront probablement pas reprises.

Questions à se poser pour choisir entre Greenfield et Brownfield

Quelle approche est la meilleure ? Cela dépend vraiment de votre entreprise et de votre existant sous SAP. Je vous conseille de vous poser ces questions avant de décider :

De manière générale, votre organisation préfère-t-elle une innovation rapide en assumant une certaine dose de risque, ou une approche plus sûre et progressive ? Si vous êtes « à la pointe du progrès », optez pour l’approche « Greenfield ». Si vous préférez la voie la plus prudente, optez pour l’approche « Brownfield ».

Avez-vous des processus opérationnels qui ne conviennent plus à votre activité ? Si votre organisation a considérablement changé depuis la mise en œuvre de votre ERP, il est peut-être temps de prendre un nouveau départ avec une approche Greenfield.

Aurez-vous encore besoin de vos personnalisations en passant à S/4 ? Un grand nombre de fonctionnalités ont été actualisées dans S/4. Évaluez vos spécifiques pour déterminer si le nouvel ERP peut prendre en charge certaines de ces fonctionnalités.

Quelle importance accordez-vous à la réutilisation de vos données historiques ? Si vous optez pour une installation entièrement nouvelle (Greenfield donc), il est peu probable que vous transfériez toutes vos données historiques dans le nouveau système. Êtes-vous prêt à renoncer à ces informations dont vous disposez actuellement dans votre système ?

Pour approfondir sur Applications transversales - PGI (ERP)

Close