Cet article fait partie de notre guide: Le « Who’s Who » de la BI : les 15 qui font l’Analytique

L’essentiel sur Birst

Les équipes IT et BI centralisées peuvent utiliser Birst pour se connecter à des équipes métiers décentralisées. Voici un récapitulatif de l’essentiel à savoir sur les capacités analytiques et prédictives de cet outil analytique en mode Cloud.

Birst est un outil BI en mode Cloud, avec des capacités prédictives, qui automatise le processus d’unification des données dans une entreprise qui gère un référentiel centralisé – qu’il s’agisse d’un data warehouse, d’un data lake, ou d’un ERP – avec des équipes décentralisées qui génèrent et utilisent également ces données.

Les utilisateurs finaux peuvent travailler avec leurs propres datas, au travers d’une variété de modèles analytiques, au-dessus d’un modèle BI commun. Quant aux équipes BI elles-mêmes, elles peuvent se concentrer sur la gestion du capital de données de l’entreprise en se déchargeant sur les métiers de la tâche de création des rapports.

Le produit inclus un éditeur de tableaux de bord de type WYSIWYG, un assistant de création de KPI avec des indicateurs visuels, des mises en pages (layouts) automatiques, des filtres préconçus (avec des options de filtrages avancées), et des thèmes de dashboards qui permettent de les publier en marque blanche.

Les fonctionnalités de découverte visuelle des données inclus des palettes de couleurs prédéfinies, des performances optimisées, des possibilités de formatages améliorées, la localisation, l’export et l’encapsulage de la visualisation dans des applications webs.

Une nouvelle application iOS native supporte l’analyse hors connexion, et de nouvelles données peuvent être chargées sans interrompre l’accès en cours aux rapports et aux tableaux de bord.

Les outils BI et prédictif de Birst se connectent à des sources aussi bien sur site que dans le Cloud (bases ou applications) et peuvent extraire des données ou émettre des requêtes en temps réel via une gamme de connecteurs pour tous les services les plus populaires – dont Salesforce, SAP ou Eloqua.

Son moteur automatisé de nettoyage et d’intégration de données – baptisé ADR pour Automated Data Refinement – unifie et organise les données issues de sources diverses dans un data store prêt à l’emploi pour l’utilisateur (alias URDS pour User-Ready Data Store). Tous les workflows ADR sont créés directement dans le navigateur sans installer la moindre application ou le moindre outil en local.

URDS est conçu et optimisé pour les traitements analytiques en ligne (OLAP), et fourni un modèle de données en étoile (Kimball) avec une visualisation multidimensionnelle de toutes les données. Birst supporte également les changements de dimension de type 1 et 2, et gère automatiquement les snapshots et les transformations temporelles.

Un moteur analytique « two tier » donne des capacités complètes d’analyses ad hoc sur des sources diverses. Birst supporte les requêtes sur bases multiples (query federation) et en temps réel (Live Access), ce qui permet aux utilisateurs de conserver les bénéfices de leurs investissements dans leurs data warehouse et leurs datamart existants. Des data stores sur site sont requêtés en temps réel, sans auparavant avoir à extraire et uploader les données dans le Cloud.

Des règles métiers et des définitions unifiées permettent une gouvernance des données et donnent la possibilité aux utilisateurs métiers de créer leurs propres mesures et attributs personnalisés sans compromettre la sécurité. L’administrateur peut créer des bacs à sable (sandbox) dans lesquels les métiers peuvent faire des mashups de données, tandis que l’espace parent sur lequel tourne l’entreprise reste intouché.

Abonnements et support

Birst est vendu par abonnements. Cet abonnement couvre l’accès à la plateforme. S’y ajoutent des redevances par utilisateurs. Des options supplémentaires, comme des connecteurs spécifiques pour des applications, des accélérateurs, ou des packs de langues sont vendus séparément.

Bien que les prix de Birst ne soient pas publiés, la société propose une tarification flexible pour coller au business model de ses clients. Il est également possible de faire tourner Birst sur site, via une appliance virtuelle qui s’appuie sur le standard open-source OVF.

Birst est vendu en direct par Bist Inc. et par un réseau mondial de revendeurs et de partenaires technologiques. Une version d’essai gratuite de 30 jours est également disponible.

Birst offre un support 24/7 pour les problèmes critiques, aussi bien dans le Cloud que dans le cadre des déploiements d’appliance, et un support 24/24 pendant la semaine pour les autres problèmes. Un support Premium est offert dans l’offre Business Analytics Competency Center. Le support est compris dans les abonnements et n’est pas négociable séparément.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close