Definition

Amazon Aurora

Amazon Aurora est un moteur de base de données relationnelle d'Amazon Web Services (AWS) compatible avec MySQL. Il permet d'utiliser le code, les applications et les pilotes des bases de données MySQL dans Aurora avec peu, voire aucune adaptation.

Le système de gestion de base de données open source MySQL s'appuie sur le langage d'interrogation structuré SQL.

Amazon RDS (Relational Database Service) gère les bases de données Aurora, notamment le provisioning, l'application des correctifs, la sauvegarde et la reprise. Un développeur peut migrer des données entre des bases de données MySQL à l'aide des utilitaires mysqldump (pour l'exportation) et mysqlimport (pour l'importation) ou de la fonction de migration des instantanés DB de RDS. Cette migration dure généralement une heure.

Aurora stocke un minimum de 10 Go et évolue automatiquement jusqu'à 64 To maximum. Le service fractionne le volume d'une base de données en blocs de 10 Go chacun répartis sur plusieurs disques. Chaque bloc est répliqué six fois sur trois zones de disponibilité AWS. En cas de perte des données dans une zone de disponibilité, Aurora tente de les récupérer depuis une autre zone. Autoréparable, Aurora lance des analyses d'erreurs automatiques dans les blocs de données et les disques.

Un développeur peut augmenter les ressources allouées à une instance de base de données et améliorer la disponibilité avec des réplicas Amazon Aurora qui partagent le même stockage que l'instance EC2. Il est possible de promouvoir un réplica Amazon Aurora au rang d'instance primaire sans aucune perte de données, ce qui s'avère un atout précieux en matière de tolérance aux pannes en cas de défaillance de l'instance principale. Si un développeur a créé un réplica Aurora, le service bascule automatiquement en moins d'une minute, au lieu d'une quinzaine de minutes en l'absence de réplica.

Par sécurité, Amazon Aurora chiffre les données en transit avec le service de gestion de clés d'AWS. Les sauvegardes automatiques, les snapshots, les données inactives du stockage sous-jacent et les réplicas d'un même cluster sont également chiffrés. En outre, les instances de base de données Aurora sont créées dans Amazon VPC (VPN dans le cloud). Les utilisateurs peuvent ainsi isoler une base de données au sein de leur réseau pour une sécurité accrue.

Amazon est un service facturé à la consommation : l'utilisateur paie à l'instance. Les clients peuvent choisir une tarification à la demande ou par instance réservée. AWS facture également ses clients pour le stockage qu'utilise Aurora, par tranches de Go/mois, et selon les E/S consommées (par million de requêtes).

Cette définition a été mise à jour en août 2016

Pour approfondir sur PaaS

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Close