La banque espagnole BBVA passe aux Google Apps

Le spécialiste des services financiers espagnol BBVA a décidé de basculer ses outils de collaboration et de bureautique vers les Google Apps. A terme, ce sont quelque 110 000 utilisateurs qui devraient migrer. Google signe là l’un de ses plus gros contrats dans un secteur particulièrement critique. Faisant presque oublier le semi-échec de la ville de Los Angeles.

Si les Google Apps ne répondent pas aux exigences sécuritaires de la police de Los Angeles, elles répondent à celles pourtant très critiques des services financiers, serait-on tenté de penser à l’annonce par BBVA (Banco Bilbao Vizcaya Argentaria) d’opter pour les Google Apps, dans le cadre d’une refonte de son intranet mondial. A la clé, la migration de quelque 110 000 postes utilisateurs, répartis dans les 30 pays où est présente la banque.

Un contrat cadre - son plus gros ?-  pour Google qui signe ici l’un des plus importants fournisseurs de services financiers pour particuliers en Espagne. Mais Google gagne également une référence clé sur un secteur où la sécurité des données - l’une des bêtes noires du Cloud pour les entreprises - est un élément particulièrement sensible. De quoi éteindre quelque peu l’incendie allumé fin décembre, alors que le conseil de la Ville de Los Angeles a décidé de stopper la migration des postes de travail de la Police municipale. Quelque 13 000 resteront sur l’ancien système de messagerie et de travail collaboratif Novell Groupwise. En cause, le conseil de la Ville faisait état d’une incompatibilité entre les Google Apps et les politiques de sécurité inhérentes à l’administration. Ce n’est visiblement pas un frein pour BBVA.

Il est à noter que les Google Apps ont également séduit de grands comptes français, comme Euromaster (auprès de 5 500 employés), Valeo (30 000 employés) et Malakoff Médéric (6 500 employés). Sans compter plusieurs universités.

Chez BBVA, les déploiements porteront également sur la messagerie email et les outils de travail collobaratif, ainsi que la bureautique. Gmail avec Google Chat, Google Calendar, Google Docs, Google Groups, Google Sites et Google Video formeront la nouvelle ossature de communication et de collaboration du groupe. Les Google Apps serviront également de voute à un projet de refonte de l’intranet (que le groupe baptise High Performance Desktop) de la banque. Avec les Google Apps, José Ollala, le DSI de BBVA, compte transformer son prochain intranet en «un espace où chaque employé aura la possibilité de partager, faire des contributions et gérer ses connaissances à un niveau mondial», comme il l’indique sur le blog de Google Entreprise.

«Nous allons migrer nos anciens systèmes email vers le cloud avec Gmail. Google Talk, Google Sites et Google Docs permettront à nos équipes de communiquer et partager des idées plus facilement», explique-t-il. Selon un porte-parole de Google, BBVA utilisait jusqu’alors un environnement mixte, basés sur «différents systèmes et produits», ajoutant toutefois que leur intranet reposait sur un système Microsoft.

La migration débutera logiquement par l’Espagne et les 35 000 employés locaux de la banque, avant un déploiement mondial. D’ici à la fin 2012, les 110 000 employés devraient pouvoir utiliser les outils de productivité de Google, promet encore José Ollala. Informática el Corte Inglés (IECISA), la filiale services informatiques du groupe international el Corte Inglés a été missionnée par BBVA pour ce déploiement.

Dernière mise à jour de cet article : janvier 2012

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close