Nestlé People Academy : Nestlé met du Netflix dans sa formation interne

La multinationale Nestlé a construit une plateforme de formation en ligne en s’appuyant sur Cornerstone. Son usage a bondi durant le confinement. Elle constitue désormais un outil indispensable de l’acculturation au numérique.

Les experts le répètent à l’envi. La crise sanitaire a été un véritable accélérateur de l’adoption du numérique. Dans le domaine de la vente en ligne, elle aurait permis de gagner de deux à trois ans, selon les secteurs.

Suite de l'article ci-dessous

Le collaboratif – travail à distance oblige – a lui aussi explosé, comme la visioconférence. Mais un autre domaine a également vu ses usages progresser fortement. Il s’agit de la formation en ligne (et des LMS ou Learning Management Systems). Le confinement a contraint les entreprises, dont Nestlé, à repenser la manière dont elles dispensaient des formations à leurs collaborateurs.

80 % des formations en digital, contre 40 % avant 2020

La formation en ligne n’est pas née avec la crise. Au sein de la multinationale de l’agroalimentaire qui compte 330 000 salariés dans le monde, une plateforme était déjà en développement depuis 2018. Baptisée la Nestlé People Academy, elle repose sur les technologies SaaS de l’éditeur Cornerstone. Elle est accessible directement depuis l’espace de travail des salariés.

L’Academy lancée début 2020 a pu être soumise rapidement à un baptême du feu à l’occasion du premier confinement. Si le distanciel existait déjà, il était loin d’être le format de prédilection au sein de Nestlé.

« Avant la crise sanitaire, nous avions encore beaucoup de formations purement présentielles, 60 %, et notre culture d’entreprise était fondée sur ce principe », témoigne Jo-Anne Rossouw, directrice du Digital Learning. À présent, la part des formations à distance atteint 80 %.

Et Nestlé ambitionne de développer encore cet usage. « Notre ambition est d’augmenter le volume de formation en ligne. D’abord parce que cela s’inscrit dans notre stratégie globale de transformation digitale de l’entreprise. Mais aussi parce que c’est un format très apprécié par nos collaborateurs », confie la dirigeante.

La Nestlé People Academy regroupe ainsi l’ensemble des contenus de formation de l’entreprise, aussi bien internes qu’externes – sélectionnés par curation et complétés continuellement pour coller à la demande et aux besoins.

Propositions de formations dans le LMS Cornerstone de Nestlé
Propositions de formations dans le LMS Cornerstone de Nestlé

Interface à la Netflix et mobile pour maximiser les usages

Pour séduire les utilisateurs, Nestlé a soigné l’interface, l’UX, présentée comme inspirée de Netflix.

La plateforme embarque en particulier un système de « playlists ». Ces listes peuvent être privées ou partagées en interne avec d’autres employés. La fonctionnalité est jugée particulièrement utile pour les managers afin de diffuser les formations les plus pertinentes auprès de leurs collaborateurs directs.

La Nestlé People Academy a permis à l’entreprise de maintenir la formation de son personnel pendant la crise. Elle a aussi été efficace pour proposer avec agilité de nouveaux supports adaptés au contexte sanitaire.

« Nous avons rapidement adapté le contenu de la formation à la réalité du télétravail mondialisé, ce qui est une première pour toutes les entreprises. Nous avons eu à cœur de proposer des formations sur la gestion du stress et d’accompagner nos collaborateurs dans les bonnes pratiques du télétravail », illustre Jo-Anne Rossouw.

Compléter les compétences manquantes

Grâce aux différents indicateurs fournis par la solution Cornerstone, Nestlé peut adapter son offre de formation et identifier les lacunes à combler.

Propositions personnalisées de formations dans le LMS Cornerstone de Nestlé
Propositions personnalisées de formations dans le LMS Cornerstone de Nestlé

« Les données de formation sont un élément important pour nous. Elles nous permettent d’ajuster le besoin de formation et le manque de compétences au sein des équipes. Elles nous donnent également une vision globale des formations les plus populaires », explique la responsable.

La technologie n’est toutefois qu’un levier de transformation. En matière de formation, Nestlé a également dû repenser les cours eux-mêmes, conçus initialement pour le présentiel. Pour cela, l’industriel a mis sur pied un « programme de facilitation virtuelle » à destination des formateurs. Il visait à les accompagner dans l’adaptation des cours et l’adoption de méthodes pensées pour le digital.

Cela s’est traduit par une hausse de 114 % en 2020 des formations menées jusqu’à leur terme.

Des tests sur la formation en réalité virtuelle

Un autre facteur a contribué à une amélioration de l’efficacité des cours en ligne : leur mise à disposition depuis une application mobile (Cornerstone Mobile App).

Lancée fin 2019, c’est cependant au deuxième trimestre 2020 que son usage a « explosé », selon Nestlé. Sur un an, le nombre de sessions de formation ouvertes sur terminaux mobiles augmentait de 50 %. La hausse est de 172 % sur les seuls smartphones, indique Andriy Verminskyy, global product manager.

L’appli mobile, qui constitue « un autre mode de consommation de la formation », contribue donc à faciliter l’accès aux formations. C’est plus particulièrement vrai auprès de certaines générations de collaborateurs. Nestlé couvre donc ainsi les besoins de l’ensemble de son personnel. La plateforme lui permet notamment de mener son programme sur deux ans d’acculturation au digital.

Entre 2020/2021, la Global Digital Literacy Academy vise donc à acculturer les 330 000 collaborateurs du groupe. Ce programme structuré par niveau (basique, intermédiaire, avancé) porte, par exemple, sur les fondamentaux des outils, la Data, la sécurité, l’IA, et les compétences spécifiques associées au digital (état d’esprit, comportements, etc.).

Nestlé mène par ailleurs d’autres projets. Des pilotes sont en cours, afin d’expérimenter des formations en réalité virtuelle. « L’apprentissage “dans le flux” est également une très grosse priorité pour nous. Nous allons explorer comment tirer parti du partenariat récemment conclu avec Microsoft Teams », annonce la directrice du Digital Learning.

Pour approfondir sur Applications métiers

Close