Pixsooz - Fotolia

Comment la transformation numérique va influer sur l’emploi IT en 2017 (Computer Futures)

Computer Futures, cabinet de recrutement IT, revient sur les grandes tendances 2017 : de la blockchain au data analytique, de la mutation du secteur des BFA, au secteur du logiciel en pleine ébullition. Cette approche sectorielle offre un regard pointu sur l’environnement et les besoins RH des acteurs du secteur pour l’année à venir.

Avec un marché estimé à 12,8 Mds d’€ et une croissance à 3,6 % en 2016, le secteur du logiciel ne connaît pas la crise. Poussé par la transformation numérique des entreprises, l’inflation du marché de la donnée et la démocratisation du mobile et du social, le marché du logiciel s’envole et entraine avec lui les segments très lucratifs du PaaS (Plateform as a Service), IaaS (Infrastructure as a Service) et des Entreprises de services du numérique (ESN).

Au total, l’ensemble de cet écosystème représente un marché français global de 50,5 Mds en 2015, avec une croissance de 2,6 % pour l’année 2016.

Le logiciel, à lui seul, représente un marché de 12,8 Mds € et une croissance de 3,6 % en 2016. Dans ce contexte, des profils tels que les Data Engineers, les Product Managers ou encore les Architectes Solution sont de plus en plus incontournables.

PHP-WEB Symfony, grande star de l’année 2017

Autre tendance forte, la transformation numérique des entreprises est dans toutes les têtes, dans les sociétés du CAC 40 comme dans les start-up.

Elle implique une mutation de l’entreprise en profondeur, autant au niveau de la stratégie, que de l’environnement collaboratif. C’est toute l’organisation de l’entreprise qui s’en trouve repensée. La digitalisation est croissante et la partie « mobile » est inhérente à chaque secteur à travers le développement du m-commerce.

Coexistent aujourd’hui 2 types d’entreprises : celles qui utilisent le web comme support supplémentaire de vente ou de communication et les pures players, des entreprises 100% digitales qui travaillent quotidiennement sur l’expérience utilisateur. Quelle que soit la typologie de l’entreprise, il y a autant de besoins en prestations de services qu’en poste en CDI sur ce marché, avec des profils comme l’Expert en PHP-WEB Symfony, la grande star de l’année 2017, qui oriente les sociétés dans leurs nouvelles stratégies digitales et opérationnelles.

Des experts IaaS et des Devs pour les Banques

Parallèlement, le développement de plateformes cross canal et la décentralisation de l’information génèrent de nouveaux enjeux en matière de sécurité et de règlementation.

Cantonné à des problématiques réglementaires et à des sujets liés à la sécurité par le passé, le secteur Banque Finance Assurance (BFA) doit faire face à un nouveau challenge : l’innovation.

Il est dans l’obligation de se renouveler pour offrir à ses clients une expérience nouvelle de l’accessibilité aux services. Mobile, tablette, cloud, le secteur BFA se transforme et passe d’une industrie de produits à une industrie de services pour ses utilisateurs.

Poussées par des entreprises nouvelles générations appelées « Fintech », les banques cherchent à réduire leurs coûts sur les activités traditionnelles. Avec une approche orientée « utilisateurs » via le développement de librairies de plus en plus ergonomiques sur les différents canaux, la demande en profils a évolué avec le besoin d’Expert Cloud IaaS ou de Développeur full stack.

Dev Java, un profil très recherché par les intégrateurs

Après plusieurs années de fusions et acquisitions, les plus gros intégrateurs français ont eux aussi retrouvé le chemin de la croissance. Suite à différents regroupements, ils voient leurs carnets de commande exploser.

Le Big data, la transformation numérique, la digitalisation des activités et la sécurité informatique sont au cœur des grands projets du moment.

Le constat reste similaire aux autres secteurs, les intégrateurs font face à une pénurie d’ingénieurs en informatique. Ils sont obligés de faire appel à des aides externes pour trouver des profils et ainsi garantir le bon déroulement de leurs projets.

Les principales difficultés de recrutement se situent sur le marché du développement, notamment autour des technologies JAVA et J2EE.

Blockchain : des experts rares, et indépendants

Parallèlement à ces secteurs en pleine mutation, la technologie numérique blockchain est annoncée comme l’une des plus grandes mutations de notre génération. Ce modèle reste encore peu utilisé, mais tous les secteurs regardent de près son évolution et recherchent des profils qui, non seulement maîtrisent les technologies associées mais sont également en mesure de vulgariser l’usage du Blockchain afin que ses utilisateurs puissent se l’approprier.

Pour l’heure, ces profils experts en coding des différents langages de programmation et de maîtrise du chiffrement en JAVA et C++ sont rares.

Ils restent discrets et travaillent en grande majorité en indépendants.

Data Scientists : les entreprises prêtes à mettre le prix fort

Enfin, l'analytique est devenue un atout pour tous les secteurs d’activités. Les entreprises ont compris l’importance de monétiser leurs données en prenant le virage du Big Data. Un marché mondial qui devrait représenter plus de 200 milliards de dollars en 2020 à raison d’une croissance annuelle moyenne de 11,7 %.

Ces cinq dernières années, le Deep Learning ou « apprentissage profond » est devenue une composante essentielle de l’Intelligence Artificielle qui est au cœur des projets de toutes les grandes entreprises High Tech.

Ces innovations créent de nouveaux enjeux de recrutement pour les entreprises. Peu de formations existent à l’heure actuelle. Les candidats qualifiés sont donc rares et les entreprises sont prêtes à mettre le prix fort. En 2015, on comptait 4,4 millions de postes de Data Scientists dans le monde dont seulement 40 % étaient pourvus.

Pour approfondir sur Recrutement

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close