Vjom - Fotolia

Poussée par le Cloud, DevOps et la sécurité, Devoteam tient ses objectifs 2020

En ce début d’année 2018, Devoteam fait un point d’étape de sa stratégie Scale !, stratégie qui doit porter la SSII à l’échelle du milliard d’euros à l’horizon 2020. Cet objectif devrait être atteint et même dépassé grâce au mouvement de transformation numérique des entreprises françaises.

Cet article traite de

Applications et services

SUJETS CONNEXES

Porté par la transformation numérique des entreprises, Devoteam affiche sa bonne santé et l’objectif du milliard de dollars à l’horizon 2020, fixé l’an dernier, devrait être tenu. En ce début d’année, Stanislas de Bentzmann, fondateur de Devoteam, a rappelé les grandes lignes de cette stratégie baptisée « Scale ! » : « Cette stratégie dévoilée voici 1 an repose sur 4 volets très structurants : la transformation digitale qui est en forte accélération chez nos clients, être proche de nos clients dans leurs démarches pour aller vers l’agilité, nous appuyer sur de grands acteurs du digital et du Cloud, notamment Google, Red Hat et ServiceNow, nos trois grands partenaires stratégiques qui sont les locomotives de la transformation digitale. Enfin, le quatrième élément très structurant de notre stratégie est de rester focaliser sur les CIO, les patrons historiques des systèmes d’information qui gèrent aujourd’hui cette transformation numérique. »

Des relations avec Microsoft pacifiées

Le co-PDG de Devoteam continue de miser sur les DSI plutôt que sur les "Chief Digital Officer" et autres "Chief Transformation Officer" que l’on a vu se multiplier dans les grandes entreprises. L’IT représente 70% du chiffre d’affaires de Devoteam. Si Devoteam se désengage des activités outsourcing, support et maintenance, la migration des entreprises françaises alimente la SSII en nouveaux projets, notamment grâce aux partenariats noués avec Google, Red Hat et ServiceNow qui sont considérés comme des locomotives pour l’activité intégration de l’entreprise.

Ex-DSI groupe de Sanofi et aujourd’hui Senior VP de Devoteam, Gilles Camoin a précisé : « Très tôt Devoteam a noué des partenariats avec des fusées qui créent les tendances IT. Google, mais aussi Red Hat, Amazon, Microsoft ou encore ServiceNow pour qui nous sommes le seul partenaire double Gold en France. Les clients nous retiennent pour nos partenaires. »

Ce choix de signer très tôt avec Google pour porter les offres Cloud de l'Américain auprès des entreprises françaises n’a pas été sans conséquences puisque, de l’aveu de Stanislas de Bentzmann, Microsoft a sorti Devoteam de nombreux projets en signe de représailles. Aujourd’hui, la situation semble pacifiée et si Google reste partenaire stratégique Devoteam, la SSII française travaille à nouveau avec Microsoft. De même que ce choix de Google est quelque peu problématique sur les marchés IaaS ou Paas où Amazon Web Services reste ultra-dominateur. C’est la raison pour laquelle Devoteam a mis la main sur D2SI en septembre 2017, un expert de la plateforme AWS sur le marché français et avec lequel la SSII peut répondre à des projets mettant en œuvre la plateforme Cloud directement concurrente de celle de Google.

Le RGPD fait exploser la demande de conseil

Ces projets de transformation numérique se composent de projets de migration vers le Cloud, mais aussi vers le basculement des services informatiques des grandes entreprises françaises vers DevOps. Un mouvement qui peut sembler à terme dangereux pour les SSII puisque pour rapprocher les développeurs des exploitants mais aussi des métiers, les entreprises ré-internalisent des développements qui ont été bien souvent confiés au forfait aux SSII qui les traitaient en nearshore ou offshore lointain. « Nous apprenons à nos clients de se passer de nous en quelque sorte », s’est amusé Stanislas de Bentzmann. « Nous sommes dans une course à l’innovation. Ce mouvement vers DevOps s’est traduit par une grosse poussée de la demande en termes de conseil et il y aura ensuite quelques années d’accompagnement de nos clients sur DevOps. Nous passerons à autre chose lorsque DevOps sera banalisé. »

Parmi les marchés sur lesquels Devoteam compte réaliser le plus de croissance, figure en bonne place celui de la cybersécurité. Renaud Templier, responsable du marché risque et sécurité chez Devoteam a résumé le dynamisme de cette activité pour Devoteam : « J’ai la chance d’être sur un marché exceptionnel ! » Exceptionnel est bien le mot car ce marché est tiré en avant par l’échéance de plus en plus proche de l'entrée en vigueur du RGPD: « Depuis 2016, nos clients, les RSSI, nous disent qu’ils sont désormais les invités permanents au board de leur entreprise. Il y a eu une prise de conscience, des budgets sont alloués et c’est un levier de croissance énorme pour nous. » Le responsable évoque ainsi le cas d’un RSSI dans un groupe de distribution français qui ne disposait que d’un budget de 400 000 €. Après avoir monté un plan d’action RGPD, son budget s’est porté à 3 millions d’euros puis 4 millions l’année suivante pour faire face à cette contrainte réglementaire forte.

Devoteam se positionne sur le conseil, l’audit, l’accompagnement en cybersécurité, mais se refuse toutefois à devenir opérateur de SOC comme le sont pourtant déjà plusieurs de ses grands concurrents. « Des acteurs internationaux sont mieux positionnés que nous pour opérer des SOC et nous considérons que ce n’est pas notre métier. » Renaud Templier a révélé que les effectifs dédiés à cette activité cybersécurité ont triplé en 18 mois pour atteindre plus de 500 consultants. Une croissance record alors que les ressources humaines sont rares dans ce domaine. Cette croissance des effectifs est essentiellement le résultat de la cooptation.

Devoteam a déployé 260 000 comptes G Suite chez Auchan

Troisième marché IT sur lequel est fermement positionné Devoteam, celui des applications collaboratives et plus largement de ce que l’on appelle aujourd’hui le "Digital Workplace". Devoteam a décroché le projet de déploiement de la G Suite Google auprès d’Auchan Retail. Un déploiement massif puisque ce sont 260 000 accès qui ont été ouverts pour les employés du distributeur, avec 150 managers formés ainsi que 15 000 ambassadeurs chargés de porter les nouvelles méthodes de travail collaboratives auprès du reste des employés.

Etienne Bureau, Group Offer Director en charge de ce marché, estime qu’il s’agit du plus gros déploiement G Suite en Europe. Il revendique au total 1 million de comptes Google déployés, 350 000 comptes Microsoft Office 365, le tout auprès de plus de 1 000 entreprises.

Côté intelligence artificielle, Etienne Bureau a révélé que les équipes Devoteam ont mené plus de 30 projets IA chez ses clients, ajoutant : « Je ne parle pas d’expérimentations isolées mais de projets à grande échelle. On observe deux types de projets : il s’agit d’une part de remplacer toutes les tâches basiques par des algorithmes. Cela ne représentera toutefois qu’une part mineure des tâches. Le vrai bénéfice, c’est lorsque l’humain travaille en collaboration avec l’IA. Nous avons de grands projets dans ce domaine et notre partenariat. » Le partenariat avec Google y joue évidemment un rôle clé.

Actuellement, l’activité « Agile IT » représente 50% du chiffre d’affaires de Devoteam, contre 10% pour l’activité Cybersécurité et encore 10% pour l'activité «Digital Workplace ». En termes de taux de croissance, ce sont ces dernières qui feront mieux, avec une croissance organique attendue de 10% par an sur la période 2018/2020. Les activités "Agile IT" devraient quant à elles croitre de 7% pour satisfaire les objectifs de croissance fixés par les frères de Bentzmann. Des objectifs qui restent ambitieux alors que selon le Syntec Numérique, la croissance moyenne des ESN françaises n’a été que de 2,7% en 2017.

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close