Salesforce.com

Salesforce intègre un CPQ à son Cloud

L’éditeur complète ainsi son CRM. Il dote par ailleurs ses outils marketing de capacités prédictives pour optimiser le parcours client. Le tout avec une nouvelle UI. Côté développeurs, Heroku sera disponible en environnement privé.

Cet article traite de

CRM

L’annonce de Lightning, une refonte épurée de l’UI de Salesforce, avait été annoncée en 2014. Elle est désormais effective et commence à irriguer les différentes briques applicatives de l’éditeur. C’est un des messages centraux envoyés par Marc Bieroff pour présenter la prochaine Release de sa suite. Mais l’essentiel est (aussi) ailleurs.

Un CPQ dans Sales Cloud

En rachetant SteelBrick, Salesforce complète en effet ses outils avec un CPQ intégré. Pour mémoire, les applications « Configure, Price, Quote » permettent de mieux fixer des prix de vente (en fonction d’un historique client, des coûts de revient et de données tierces), génèrent des propositions et gèrent les différentes phases des devis.

Jusqu’ici, il était possible d’intégrer un CPQ à Sales Cloud au travers de son écosystème. Mais avec ce rachat, l’outil devient « natif ». « Nous sommes en capacité de fournir une application intégrée et de répondre à la totalité du processus “lead to cash” », se félicite Hubert Cotté, Vice-Président Platform pour l'Europe du Sud chez Salesforce.

La nouveauté s’ajoute au « Pipeline Trending », qui applique les principes du prédictif pour mieux analyser le pipe de prospects et agir en conséquence.

Marketing Cloud outil de « frappe chirurgicale » omnicanal

Autre avancée inspirée de l’analytique et du prédictif, Marketing Cloud s’enrichit d’algorithmes de scoring pour qualifier les comportements des clients lors de leurs parcours, en temps réel.

Le but affiché est de permettre d’adapter ce parcours (avec des relances et/ou des contenus mieux adaptés à l’instant T) pour optimiser la pertinence des campagnes marketings multicanales.

Avec ce nouveau « journey builder », Salesforce veut accompagner la numérisation et la transition du « mass marketing » vers une personnalisation très pointue de l’accompagnement du client. Hubert Cotté parle dans ce cadre de « frappe chirurgicale ».

Heroku en privé et sandboxing pour la 50ème

Du côté développement, Salesforce.com veut également faire passer une étape à Heroku. Le PaaS « s’attaque au grand compte ». En clair, la plateforme propose désormais des environnements privés aux développeurs de ces grands groupes, avec des données isolées en fonction des besoins.

Toujours pour les grandes entreprises, il sera rapidement possible de tester les mises à jour dans un bac à sable pour étudier en amont les impacts de ces updates sur l’existant et mieux les déployer.

En parallèle de l’interface épurée, Salesforce a également refondu la tarification de ses différentes éditions "Lightning" pour les rendre – selon l’éditeur - plus simples (« avec plus de fonctionnalités dans chaque et moins de contrainte technique », vend Hubert Cotté).

Traditionnellement Salesforce sort une mise à jour par trimestre. Ces nouveautés seront disponibles dans les deux prochaines. La première sortira ce mois. La suivante en juin. Ce sera, symboliquement, la cinquantième.

Pour aller plus loin

Quel CRM choisir ?

Comprendre les évolutions du CRM en 2016

Piper-Heidsieck passe au CRM pour se préparer à la vente directe

CRM : les PME françaises encore sous équipées

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

0 commentaire

Le plus ancien 

Mot de passe oublié ?

Pas de problème ! Merci d'entrer votre adresse e-mail ci-dessous. Nous vous enverrons un email contenant votre mot de passe.

Votre mot de passe a été envoyé à :

- ANNONCES GOOGLE

Close