Pure Storage dope ses baies FlashArray à la continuité et accélère sur le NVMe

A l'occasion de sa conférence utilisateurs Pure Accelerate 2017, qui se tient actuellement à San Francisco, la firme a dévoilé plusieurs améliorations majeures pour ses baies Flash Array, dont le support du MétroCluster et des VVOLS, une gestion de la QoS renforcée, etc

À l’occasion de sa conférence Pure Accelerate 2017, qui se tient actuellement à San Francisco, Pure Storage a annoncé la disponibilité officielle de la version 5.0 de son OS Purity, qui apporte des évolutions importantes aux capacités de ses baies 100 % Flash FlashArray.

Purity 5.0 apporte 25 innovations logicielles majeures, dont certaines devraient permettre à la firme de poursuivre sa percée sur le marché du stockage face aux acteurs historiques comme Dell EMC, HPE, NetApp ou IBM.

La principale nouveauté est sans aucun doute l’arrivée de Purity Active Cluster, la technologie de MetroCluster du constructeur. Configurable simplement (Pure parle d’un déploiement en moins de 5 mn), Active Cluster permet à une entreprise de déployer des baies Pure Storage sur deux sites et de les configurer en mode miroir actif/actif (Stretched Cluster).

L’objectif de la technologie est de répondre aux besoins des environnements les plus critiques nécessitant une disponibilité de l’ordre de 99,9999%. Avec Purity Active Cluster, Pure Storage fournit une alternative à des solutions comme Dell EMC Vplex Metro, NetApp Metro Cluster ou HPE Remote Copy/Peer Persistence.

Support des VVOLS de VMware et d'ODX de Microsoft

La disponibilité de Purity Active Cluster est assortie de celle du support des VVOLS de VMware (avec un profil VASA 3.0 pour le support des environnements de métrocluster). Cette intégration entre les baies Flash Array et vSphere pourrait intéresser plus d’un client de VMware à la recherche d’une solution de metrocluster supportant les VVOLS. Notons qu’en parallèle, Pure Storage a aussi ajouté le support de l’API Offloaded Data Transfer (ODX) de Microsoft pour l’accélération des opérations de stockage dans les environnements Hyper-V.

Purity 5.0 inclut aussi des fonctions avancées de gestion des snapshots via l’arrivée d’une nouvelle technologie, baptisée CloudSnap. L’objectif de cette technologie est de rendre les snapshot des baies FlashArray portables vers d’autres systèmes de stockage. Dans la pratique, il est possible d’externaliser des snapshots FlashArray vers des baies Pure Storage FlashBlade, vers des baies NFS ou vers Amazon S3. L’idée de CloudSnap est à terme de rendre possible le redémarrage de l’infrastructure sur un cloud public en cas de défaillance de la baie FlashArray. Cette capacité de reprise devrait faire son chemin dans CloudSnap en 2018

Des services de fichiers intégrés et une gestion de la Qos améliorée

Une autre capacité séduisante est Purity Run, un moteur de virtualisation interne à la baie qui permet d’exécuter des applications directement sur les contrôleurs des Flash Array. Comme nous l’indiquions dans un précédent article, cette capacité va tout d’abord servir à héberger des services de fichiers Windows dans les Flash Array. Pure Storage va ainsi inclure gratuitement une VM Microsoft Windows Storage Server dans les baies de Pure Storage, ce qui ajoutera le support des protocoles SMB 2.x et 3.x et de NFS v3.x et v4.x. La technologie devrait aussi permettre aux entreprises d’exécuter des VM ou des conteneurs personnalisés sur la baie, afin de satisfaire les besoins d’applications sensibles à la latence par exemple. 

Pure Storage a aussi annoncé une amélioration de ses capacités de gestion de QoS avec la possibilité de gérer des classes de service de type « Gold, Silver ou Bronze », l’amélioration de ses capacités de compression de données et l’arrivée d’un plug-in pour Docker Volume.

Un tiroir d'extension Flash NVMe over Fabrics pour le 4e trimestre 2017

Enfin, la firme a annoncé l’arrivée prochaine d’un tiroir d’extension NVMe over fabrics pour ses baies FlashArray//X. Ce nouveau tiroir va permettre d’ajouter jusqu’à 512 To de capacité de stockage NVMe supplémentaire aux actuelles baies FlashArray//X. Il sera relié au contrôleur principal via des liens Ethernet dédiés à 50 Gigabit/s supportant la technologie ROCE v2 (Remote DMA over Converged Ethernet). 

Selon Pure Storage, les fonctions de virtualisation (Purity Run), et de compression améliorée, ainsi que le support d’ODX et de Docker sont disponibles immédiatement. Actuellement en phase finale de bêta, les fonctions d’Active Cluster, le support des VVOLS, la gestion avancée de la qualité de service et les capacités de déplacement de snapshot vers les baies FlashBlade arriveront dans le courant de l’été. Le tiroir d’extension NVMe over Fabrics et les capacités CloudSnap devraient quant à eux faire leur chemin dans la baie au 4e trimestre 2017.

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close