Navigateurs : Firefox qui rit, IE et Safari qui pleurent en février

Selon le baromètre de février de Net Applications, les parts de marché d'Internet Explorer, le navigateur de Microsoft chute une nouvelle fois, atteignant son plus bas historique depuis des années.

Selon le baromètre de février de Net Applications, les parts de marché d'Internet Explorer, le navigateur de Microsoft chute une nouvelle fois, atteignant son plus bas historique depuis des années. Avec 67,4 %, IE domine cependant toujours le marché des navigateurs, devant un Firefox qui poursuit son ascension avec 21,8 % de parts de marché (contre 21,5 % en janvier). Une progression constante pour le navigateur de Mozilla que n'enraye pas l'arrivée de la Release Candidate 1 d'IE 8. Firefox enregistre ici son cinquième mois de hausse.

netapplicationjpg

Derrière, Safari, dont la version 4 vient de sortir en bêta publique, donne des signes de faiblesse, avec une baisse 0,3 point en février, à 8 % de parts de marché. Une légère diminution que Net Applications qualifie de surprenante.

Les baisses d'IE et de Safari profitent en revanche à Chrome (le navigateur de Google) et Opera qui viennent grignoter quelques miettes sur la période. Chrome totalise 1,15 % (+0,03 point) du marché et Opera 0,71 % (+ 0,01 point).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close