Le lancement de Windows 7 pourrait souffrir de la crise

Un vent mauvais soufflerait sur Windows 7. Pas du côté du produit lui-même, cette fois, comme ce fût le cas pour Vista, mais du fait de la crise économique.

Un vent mauvais soufflerait sur Windows 7. Pas du côté du produit lui-même, cette fois, comme ce fût le cas pour Vista, mais du fait de la crise économique. Selon nombre d’analystes, cette dernière entravera les décisions d’investissement des entreprises qui se satisfont de XP. Le bon accueil de la bêta sortie courant janvier pourrait ne pas suffire à convaincre des entreprises qui voient leurs budgets IT se réduire.

Windows 7 n’est d’ailleurs pas le seul produit qui serait touché. Selon David Smith, vice-président de Gartner interrogé par notre confrère américain Infoworld, « la crise économique va entraver beaucoup de choses ». Autre risque pour Microsoft : les licenciements massifs dans l’industrie américaine laissent nombre d’entreprises à la tête d’un vaste portefeuille de licences XP inutilisées… qui pourraient être réaffectées sur deux nouveaux postes informatiques en lieu et place d'investissements en faveur de Windows 7.

La sortie de Windows 7 est attendue pour la fin de l’année 2009 ou – au plus tard – début 2010. Si de nombreuses voix estimaient, encore récemment, que la crise très violente et très rapide pourrait bien annoncer un rebond tout aussi vif, elles se taisent peu à peu, laissant la place à des prédictions moins optimistes. Bill Gates lui-même vient d’annoncer lors d’une conférence qu’il pense que la récession aux Etats-Unis pourrait durerer jusqu’en 2012.

Pour approfondir sur Windows

- ANNONCES GOOGLE

Close