Ballmer rejette un rachat de Yahoo mais parle partenariat

Steve Ballmer n’a pas tardé à réagir aux appels du pied pressant de Yahoo.

Steve Ballmer n’a pas tardé à réagir aux appels du pied pressant de Yahoo. Et le patron de Microsoft - particulièrement malmené au moment de la tentative printanière de rachat – affirme ne pas être intéressé par une reprise des négociations sur la base d’une acquisition. Selon le bureau australien d’Associated Press, Steve Ballmer – interrogé à Sydney dans le cadre d’un déjeuner – n’aurait pas repoussé l’idée d’un partenariat sur la partie moteur de recherche. D’autant que selon lui, il reste beaucoup à faire à l’avenir à ce niveau, laissant penser que Microsoft préparait de grands changements.
Légèrement perfide, Ballmer explique ne pas comprendre le revirement de Yahoo alors que ces derniers ont rejeté une offre à 33$ l’action, au printemps. Aujourd’hui, le titre Yahoo est à la peine, sous les 14$.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close