Ballmer, ouvert sur un partenariat, exclut un rachat de Yahoo

Attendue que Jerry Yang ait quitté la tête de Yahoo, la réaction de Steve Ballmer ne s'est pas faite attendre.

Attendue que Jerry Yang ait quitté la tête de Yahoo, la réaction de Steve Ballmer ne s'est pas faite attendre. A l’occasion d’une rencontre avec les actionnaires du groupe – à laquelle participait le retraité Bill Gates -, le patron de Microsoft a réaffirmé qu’il n’était plus du tout question pour le numéro un du logiciel de racheter le portail. En revanche, la porte reste ouverte pour le rachat de l’activité recherche de Yahoo; si ce dernier devait être dépecé, ou pour une autre forme de collaboration, toujours sur l’activité recherche. Un scénario que nous évoquions suite au départ de Jerry Yang, dont l’attitude au printemps au moment de l’offre de Microsoft a bloqué tout accord.

Par ailleurs Steve Ballmer a confirmé que Windows 7 serait bien lancé courant 2009… mais toujours sans donner le moindre échéancier. En revanche, si le patron de Microsoft a redit que le secteur et son groupe n’étaient pas immunisés contre la crise, il a infirmé la rumeur récurrente sur un gel des embauches chez le géant du logiciel.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close