Violin Memory s'allie avec Symantec pour enrichir les fonctions de ses baies de stockage Flash

Les baies Violin des séries 3000 et 6000 vont recevoir une large infusion de code venant de Storage Foundation. De quoi ajouter déduplication, thin provisioning, snapshots, clonage et réplication...

Une baie Violin Memory 6000
(crédit photo : SearchStorage.com, D.R.)

Soucieux de renforcer les fonctionnalités de ses baies de stockage Flash des séries 3100, 3200 et 6000, Violin Memory a noué un accord avec Symantec pour apporter des fonctions de réplications avancées et des fonctions de déduplication à ses systèmes.

L'accord va permettre à Violin d'intégrer certaines des fonctions de la suite Storage Foundation de Symantec à ses baies de stockage 100% Flash - commercialisées notamment par HP et IBM avec leurs serveurs haut de gamme.

L'une des principales nouveautés, qui devrait apparaître d'ici la fin de l'année avec une mise à jour du firmware des baies, est l'intégration des capacités de déduplication de Storage Foundation dans les baies Violin, des fonctions qui devrait permettre d'améliorer de façon significative le rapport prix/capacité des baies du constructeur face à la concurrence accrue de nouveaux venus comme Pure Storage.

Violin Memory entend aussi ajouter àl'OS de ses baies, vMOS, les fonctions de thin provisioning de Storage Foundation, ainsi que les fonctions avancées de capture d'instantanés (snapshots) et de clonage. Enfin, le constructeur intégrera à ses baies les capacités avancées de réplication de Storage Foundation.

Il est à noter que la plupart des nouvelles fonctions seront intégrées gratuitement à la prochaine mise à jour de vMOS. La réplication synchrone, toutefois, fera parti des options payantes. Violin a également confirmé qu'il ajoutera des fonctions de réplication asynchrone - issues de Storage Foundation - au début 2013.

Il est intéressant de noter que contrairement à d'autres start-up comme Nimbus Data ou Pure Storage, qui ont choisi de développer leurs propres technologies de gestion de d'administration de stockage, Violin a choisi la voie du partenariat OEM (alors que ses près de 200 M$ de fonds, levés auprès d'investisseurs, auraient logiquement permis un développement interne).

Selon Narayan Venkat, le vice-président produits de violin, les fonctions OEMisées à Symantec ont fait l'objet d'une étroite collaboration avec près d'un an de développement et d'ingénierie en commun pour adapter Storage Foundation aux baies Violin, notamment pour tirer parti des caractéristiques de performance de la Flash.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close