Avec AnyCloud, Cloudbees joue la carte du Paas universel

Le spécialiste du Paas java, Cloudbees, présente son offre AnyCloud, un Paas censé donner aux utilisateurs le choix des infrastructures sur lesquelles seront hébergées les applications Java. La société s’est associée à OVH en France.

Sur un marché du Paas (platform-as-service) dont les contours sont encore à définir, la jeune société CloudBees compte bien gagner sa place. La société démarrée il y a deux ans des mains expérimentées en Java de Sacha Labourey et de François Déchery, deux ex-Jboss, présente aujourd’hui son offre AnyCloud. Un Paas universel qui donne aux entreprises le contrôle de l’environnement Java, cloud ou à demeure, sur lequel elle souhaite exécuter leurs applications.

Cette offre prend sa source dans le rachat de Stax Networks opéré en décembre 2010. La technologie ainsi que l’expertise acquises ont permis d’accélérer le développement de fonctions avancées ainsi que celui d’une fondation solide, résume François Déchery, le vice président international business development. C’est justement cette fondation, gage de la stabilité technologique 15 mois après le rachat, qui sert aujourd’hui de rampe de lancement aux offres de la société. Si RUN@Cloud constitue le premier jet, AnyCloud en est son évolution naturelle. Alors que le premier est également un Paas, celui-ci ne permet de déployer les applications que sur l’infrastructure Cloud de Cloudbees placée sur Amazon Web Services. AnyCloud, lui, donne un choix relativement ouvert en matière d’infrastructures. Si par défaut, c’est bien AWS qui sera choisi - sur lequel est hébergé Cloudbees -, AnyCloud propose surtout de sélectionner son hébergeur Cloud et son datacenter, "à condition que celui-ci supporte vSphere ou OpenStack", souligne encore François Déchery. Des travaux sur Eucalyptus sont également en cours.

Une façon pour la société de s’ancrer plus fortement sur le segment des entreprises en adressant les problématiques clés des environnements cloud professionnels, explique-t-il en substance. L’expertise Java - bien implanté dans les entreprises -  des deux fondateurs et sa proximité avec le monde Jenkins  - un outil open source d'intégration continue résultant du fork de Hudson - devrait contribuer à sa crédibilité. Rappelons également que Cloudbees a recruté le créateur d’Hudson, Kohsuke Kawaguchi.

OVH en France

Le vice président présente ainsi AnyCloud comme une solution au très tendance problème de légalité et de conformité du stockage des données - rappelons nous l’affaire du Patriot Act. Il explique encore que ce Paas permet de faire interopérer des données et des applications qui n’ont pour l’heure pas vocation à aller dans le Cloud, avec celles déjà hébergées. Une flexiblité supplémentaire en somme, mais avec un argument tourné sur le multi-infrastructures.

En France, OVH (et son support de vSphere) a de fait été choisi comme partenaire stratégique, rapporte François Déchery. Le spécialiste de l’hébergement localisé à Roubaix s’est récemment distingué en lançant une offre de Cloud Public (PublicCloud) et en proposant également un service de Cloud privé. Un acteur clé dans l’éco-système du cloud à la française. Toutefois Cloudbees pourrait très prochainement nouer un accord avec eNovance, un autre spécialiste du Cloud en France, «qui a fait le choix de partir très tôt sur OpenStack», commente François Déchery. Enovance est également connu pour sa stratégie tournée vers les logiciels Open Source.

Mais la voie royale pourrait enfin s’ouvrir pour la société via un possible partenariat avec un «grand acteur des télécommunications» en France. Un acteur qui dispose d’une offre Iaas et qui observe le marché pour la compléter d’un Paas. Sans citer de nom, François Déchery affirme que des négociations sont en cours avec deux acteurs clés et espère une concrétisation en 2012. De quoi donner à Cloudbees une impulsion majeure en France.


Egalement sur LeMagIT.fr :


CloudBees lève 4 M$ et réunit les ex-JBoss

CloudBees rejoint la fondation Eclipse

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close