Convention des utilisateurs SAP : les temps forts en images

Les 15 et 16 octobre, était organisée à Tours la convention annuelle de l'USF, soit le club des utilisateurs francophones de SAP. Retour en six photos clefs sur cet événement, où il a été beaucoup question de la hausse du taux de maintenance pratiquée par l'éditeur allemand.

diapousf1

Jean Leroux, président de l'USF (club des utilisateurs SAP francophones), ouvre les débats de ces deux journées de conférences et d'atelier. "Nos relations avec SAP sont courtoises, même s'il y a un peu de tension positive", explique-t-il en référence à la récente hausse du taux de maintenance de l'éditeur (qui passe de 17 à 22 %). Un sujet qui sera le leitmotiv de cette convention annuelle.

diapousf2

Lors de la convention, l'USF annonce la publication de deux livres blancs. Le premier, disponible en téléchargement, est consacré à l'offre BI de SAP, qui s'est considérablement étoffé depuis le rachat en 2007 du Français Business Objects. Le second document, prochainement disponible sur le site du club, se penche sur la migration vers la dernière plate-forme de SAP, ECC 6.0. Selon les chiffres de l'USF, 80 % de la base installée française fonctionne aujourd'hui encore sur la version ECC 5.0 ou sur R/3.

diapousf3

Alain Reverchon (à droite avec le micro), membre du conseil d'administration de l'USF, explique que le club français mise sur un sondage mondial mené sous l'égide du Sugen, une association internationale regroupant 12 clubs SAP, pour infléchir la position de l'éditeur sur son contrat de maintenance. "Sur des sujets comme Enterprise Support, il nous faut faire entendre une voix mondiale", renchérit Jean Leroux, le président de l'USF. Les résultats dudit sondage seront connus début novembre.

diapousf4

Après cette charge des utilisateurs, la parole est à la défense, avec Pascal Rialland, le directeur général de SAP France. Le dirigeant met en avant la stratégie claire mise en place par l'éditeur dans la fusion de ses gammes BI avec celles de BO. Avant de défendre le nouveau contrat de maintenance Enterprise Support : "la nature du support défini il y a 10 ans (le précédent contrat, ndlr) n'est plus à même de répondre à l'évolution de nos offres et à la complexité des implémentations."

diapousf5

Le stand de l'USF sur le village des partenaires. Ce dernier accueille une soixantaine de stands : l'écosystème SAP, cher à l'éditeur. Editeurs et intégrateurs, pour lesquels le PGI représente un volume d'affaires important. Au sein des SSII aussi, le contrat Enterprise Support suscite des inquiétudes : il est accusé de menacer certaines prestations effectuées aujourd'hui par les prestataires.

Mercredi 15 octobre, 18 heures 30, Jean Leroux de l'USF cède la parole à Leo Apotheker, le co-Pdg de SAP, qui, dans un discours de 45 minutes, tente de replacer le débat sur la maintenance dans le cadre plus large de l'évolution des technologies SAP. Et promet des nouveautés dans l'offre pour le début de l'année prochaine : "vous allez voir notre champ applicatif s'étendre à de nouveaux sujets de gestion".

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close