Fin de vie de PHP 4, l'héritage persiste

L'arrêt du support de PHP 4.4 marque la fin de 8 années d'existence d'un langage qui possède encore plus de la moitié du marché des serveurs PHP. Sans mises à jour de sécurité, les herbergeurs et les entreprises devront migrer. Une longue procédure qui n'est pas si évidente.

Le 7 août dernier, l'ultime version de PHP 4, la version 4.4.9, était publiée par l'équipe en charge du développement du langage n°1 du web. La fin d'une période pour toute une catégorie de développeurs, certes, mais également une alerte pour nombre d'entreprises et d'herbergeurs Internet qui doivent désormais entamer un processus de migration vers la mouture 5.0 du sacro-saint langage - la dernière version stable étant la 5.2.

« Cette version compile tous les patches des séries PHP 4.4 et demeure par conséquent la dernière publication PHP 4.4. » L'équipe marque ainsi l'arrêt officiel et définitif du support et dans sa foulée, l'abandon des mises à jour de sécurité.

Gros travail de migration

Si, sur le papier, la migration de la version 4 vers la 5 doit imposer un minimum de modification au niveau du code  - à condition qu'il ait été correctement formaté - , il apparaît que, comme dans tout processus de migration, la tâche a de quoi rebuter. Car l'héritage demeure important. La première version stable de PHP 4 est arrivé en mai 2000. Et huit années de développement laissent quelques traces dans les systèmes des entreprises. Le sempiternel « legacy », bête noire des DSI. Ainsi, toutes les entreprises ne migreront pas. Ou si elles entament une procédure, le projet s'échelonnera sur plusieurs mois, voire plusieurs années.

Et les chiffres sont là pour témoigner de l'ampleur de la tâche. En juillet 2008, la version 4.4 équipait presque 40 % des serveurs PHP du web. Toutes versions 4 confondues, le chiffre grimpait à presque 60 %, selon le dernière baromètre de Nexens Services. Contre 41 %, pour toutes les versions 5 du langage. Depuis juin 2008, ces dernières gagnent 2 points.

Toujours en juillet 2008, 18 % de serveurs utilisaient PHP 4.3 ; PHP 4.2 et 4.1 ne représentant plus que 2,5% du marché à eux deux. Ces trois versions ne sont actuellement plus supportées. Rappelons que PHP équipe presque un serveur sur deux en France. Seulement 44 % de ces serveurs PHP embarquent la version 5.

Pour approfondir sur Langages

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close