Risc Group : vers une association de petits actionnaires ?

Benjamin Vial ne baisse pas les bras.

Benjamin Vial ne baisse pas les bras. Ce petit porteur a échoué, fin avril, à fédérer les actionnaires minoritaires de Risc Group au travers d’un pacte d’actionnaires. Pour autant, il reste convaincu que « Risc Group a besoin d’un actionnariat structuré et structurant », évoquant notamment des « problèmes de prise en décision » en assemblée générale du fait, notamment, de l’éclatement de l’actionnariat. Du coup, Benjamin Vial propose désormais la création d’une association à but non lucratif – « à condition d’un effectif minimum de 100 membres [et que] 2 à 3 actionnaires […] se portent volontaires pour un minimum d’implication et de représentation. » Et avec un coût d’adhésion annuel de 60 euros par actionnaire, quel que soit le nombre d’actions Risc Group détenues.

Les adhérents devront donner délégation à l’association pour les votes, laquelle agira en qualité de personne morale ; les sommes liées aux adhésions doivent permettre de supporter le coût de fonctionnement de l’association. Joint par téléphone, Benjamin Vial précise qu’il s’agit « d’une démarche bénévole » et qu’il n’est pas prévu d’indemniser les membres du bureau de l’association.

Et s’il ne précise pas la part qu’il détient du capital de Risc Group, il souligne néanmoins qu’il entend donner à l’association délégation de vote pour l’ensemble de ses actions. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close